France : en 2017, le solde naturel (naissances moins décès) est au plus bas niveau depuis 1945

post_thumb_default

 

Nous continuons notre analyse du bilan démographique 2017 publié par l’INSEE le 16 janvier 2018.
Parallèlement à la baisse du nombre des naissances, le nombre de décès augmente régulièrement en France depuis 2004, année où, il est vrai, la surmortalité de l’année précédente due à la canicule de 2003 (16 000 morts) avait été plus que compensée (535 144 morts en 2002, 552 339 en 2003, 509 429 en 2004).
De 509 429 morts en 2004, on est passé progressivement à environ 590 000 en 2017. De ce double phénomène: reprise de la baisse des naissances depuis 2010 après la remontée de 1994 à 2010 due à plus de 90% à l’augmentation des naissances d’origine immigrée et hausse du nombre des décès depuis 2004 due à la forte augmentation du nombre d’habitants âgés de plus de 60 ans (le taux de mortalité par âge augmente beaucoup après 60 ans), il advient que le solde naturel ne cesse de reculer. Il a été divisé par plus de 2 entre 2006 (+ 280 480) et 2017 (+ 138 000 environ).
 
On remarque qu’en 2016, il y a eu 541 811 naissances vivantes de deux parents nés en France (y compris les 5 régions d’outre-mer, mais sans les collectivités d’outre-mer) alors que 519 230 décès de personnes nées en France ont été enregistrés. Hors naissances et décès d’origine immigrée, le solde naturel n’est donc que de + 22 581. En cas de stabilité de l’indice de fécondité au niveau actuel, ce solde deviendrait négatif d’ici 5 à 10 ans, voire avant si l’espérance de vie arrêtait d’augmenter.
Voilà ce que l’INSEE n’ a pas mis en avant: il s’est contenté de souligné que le solde naturel, qui était en 2016 au plus bas niveau depuis 1976, est tombé en 2017 en dessous du niveau de 2016. Pour être précis, il est désormais au plus bas niveau depuis 1945. Mais pour les habitants d’origine française, c’est encore pire, il n’est plus que très légèrement positif.
Triste conséquence du matérialisme actuel et de la « loi » Giscard d’Estaing-Chirac-Veil, ce qui est très symbolique pour l’année 2017 où elle est morte.
Français catholiques mariés: faites des enfants et éduquez-les chrétiennement. Quant à ceux qui souhaitent se marier, prenez conscience de la beauté de cette mission pour la survie et le renouveau de la France catholique.
G. Paume

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Bussy le

    Et si le gouvernement aidait les jeunes Français à avoir des enfants au lieu de gaspiller l’argent à entretenir des parasites de plus en plus nombreux ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.