No Billag . RTS, Forum: Débat.La violence des propos du leader maximo socialiste montre la panique à l’idée de perdre l’hégémonie médiatique et culturelle. Ecoutez l’audio

ndlr. Les journalistes sont donc au moins à 75% de gauche. Dans le domaine culturel, l’hégémonie culturelle de la gauche est à coup sûr encore beaucoup plus élevée. D’où la panique et la violence des propos à l’idée de perdre cette hégémonie, dont en effet nous ne voulons plus ni du monopole de ses supports dont vivent tant d’acteurs de la « scène ».

21 commentaires

  1. Posté par PA Gilliéron le

    J’ai adoré lire les remarques nuancées et objectives des fans du oui, je crois que je vais encore plus les apprécier dans l’après-midi du 4 mars. Non à No Billag.

  2. Posté par Julien le

    No Billag? Je n’avais pas d’opinion. Mais j’ai reçu par la poste mon matériel de vote. Et alors, tout est devenu plus simple, limpide: TOUS les partis invitent à rejeter No Billag. Ça devient assez clair; ceux qui pérorent à nos frais ne veulent pas être privés de micro. Ma conviction n’a pas tardé: La TdG publie les recommandations des catholiques, des protestants et aussi des musulmans pour faire oecuménique. Tout ce beau monde est paniqué à l’idée de perdre son droit à nous enseigner le bien-penser. Je voterai OUI à No Billag.

  3. Posté par Sam le

    Pour ma part je suis à 300% pour une raison principale que je n’entends pratiquement pas de la part des initiants (alors qu’elle devrait être en tête de liste des raisons pour non billag), c’est que si je paie une redevance pour la TV et la radio, et bien mon argent doit aller à la TV et à la radio et pas à une entreprise privée qui a des frais de fonctionnement énorme et qui fait des bénéfices de CHF 52 Mio…

    Enfin rappelons que si billag avait remboursé le trop perçu, on aurait moins de gens voulant la fin de cette entité mafieuse

  4. Posté par pimpon47 le

    J’ai trouvé l’idée qu’on eut certains jeunes vaudois intéressante ! Que l’on oblige toute la population suisse, amateurs ou non de bière de payer une redevance annuelle forfaitaire pour soutenir l’industrie brassicole, grandes maisons ou petits fabricants artisanaux. Comme pour la redevance TV, les bières seraient offertes partout en suisse et celui qui n’en veux pas fait comme s’il ne regardait pas la TV ou n’écoutait la radio. Faisons de même pour les cinémas. Encaisser une redevance et ceux qui payent ou ceux qui ne payent pas ont des places gratuite dans tout le pays. La répartition des revenu se fera entre les grandes salles multiplexe mais et aussi et surtout pour les petits cinés en difficultés financière. Comme on veut nous faire refuser No Billag sous prétexte que l’on DOIT sauver les Radios/TV régionales pour le cohésion de l’Helvétie autrement : c’est retour au signaux de fumée. Que notre grande RTSocialiste et les micros radio régionales fassent comme la majorité des artisans : personne ne les aide elles en période de récession et ils ne recevront aucune aide de l’Etat et ou des communes : Les PME cherchent et trouvent, mais pas toujours, du boulot. Alors : no Billag.
    PS et ne parlons pas des « artistes » qui sont payés par la redevance TV ou alors chôment : intermittents du spectacle tels ceux de 26 minutes qui matraquent comme des CRS sur le plateau contre No Billag et encore le vétéran Alain Morisod qui vit partiellement sur le compte de la RTSocialiste et qui pleure déjà si No Billag est accepté….

  5. Posté par Olivier le

    Ouais et bien il faut voir les choses en face, la propagande gaucho est est bien trop rôdée et efficace cette initiative risque bien d’etre perdue. Et ca fais ch….il faut intensifier la campagne au max et faire valoir nos argument anti billag et sensibiliser notre entourage contre billag avec le peu d’outils dont on dispose

  6. Posté par Socrate@LasVegas le

    @Pierre
    Je suis aussi opposé au principe d’une redevance et voterai OUI à NO BILLAG, voici pourquoi:
    – Que l’orientation politique plutôt déséquilibrée de la RTS soit ou non dûe à son mode de financement para-étatique, elle en vit et pire, influence les votations!
    – Parce que je n’ai pas non plus confiance dans les grands groupes privés qui remporteraient les enchères pour faire mieux et/ou moins cher…ET ALORS!!? Personne ne me forcerait à leur offrir mon temps de cerveau; d’ailleurs, je n’ai plus de TV depuis 2 ans et ça ne me manque surtout pas! Au contraire, ça redonne le temps nécessaire à la réflexion, la prise de recul ou la recherche d’informations, leur recoupement…Bref le cerveau redevient actif.
    – Sans regarder la TV, vous n’aurez pas sa pub (voir ci-dessus)…et d’ailleurs il y en a même en payant une redevance ce qui est inadmissible mais que vous ne relevez pas!
    – « Parce que si c’est payant à l’émission reçue, je veux pas que mes choix figurent dans une base de données. Personne ne doit pouvoir surveiller ce que les gens écoutent ou lisent » Vous n’avez donc pas de smartphone? Alors nous sommes au moins 2 😉
    – Parce que cette initiative citoyenne est un moyen légal pour corriger les dérives ou déséquilibres des médias radio-TV…(Que personne n’a jugé bon de faire plus « intelligemment » avant)…Tout comme il est de reprendre notre destin en main en résiliant Schengen…

  7. Posté par aldo le

    @Pierre le 11 janvier 2018 à 11h03 il faut arrêter de nager dans le rêve. Les mêmes tensions ont prévalu à la création des radios suisses depuis le début. http://www.notrehistoire.ch/medias/2435 Et qu’est-ce qui c’est passé ? Le C.F. s’est bétonné un porte-parole qui lui a totalement échappé tout en devenant une proie politisée à outrance sous prétexte de CULture, de bobologie et autres balivernes, favorisant le patronat au départ, puis dévoyée et infestée par les crypto-communistes, les sectes, tout comme les franc-maçons migrants depuis l’étranger sous prétexte des atteintes portées aux juifs par les nazis. Ces gens avaient déjà l’idée de l’Europe derrière la tête et l’explosion de notre pays en prime, LA SUISSE SEUL NOYAU DUR FACE AU PAYS VOISINS VISCÉRALEMENT COLONIALISTES comme par hasard…

    De toute manière, l’AFP à la botte des services et gouvernements français est omniprésente dans la SSR et les autres médias. Si on veut la parole biaisée de la France on a tout sous la main, sans rien payer. Ce qu’on voit, c’est que Roger Schawinski a mené un combat de dizaines d’années pour essayer de s’imposer et maintenant qu’il a les mains dans le pot de confiture, il prend fait et cause pour ses ennemis d’hier. https://www.letemps.ch/suisse/2018/01/06/pionnier-television-privee-roger-schawinski-sattaque-no-billag On voit bien que SE PARTAGER DU FRIC DE LA SSR EST LE SEUL VÉRITABLE ARGUMENT DES ANTI-NO-BILLAG.

    Place aux jeunes comme le disent les gauchos démago-populistes. La tour TV dynamitée, un parc pour les mamans et leurs poussettes, une piste de skate, une piste cyclable, des arbres, un mini-golf, un truck food… Tous contre NO-BILLAG ? Bizarre, vous avez dit bizarre? On ne les entend plus avec leurs arguments à la con.

    Soyons sérieux, recommençons avec la TV et la radio, mais depuis l’Internet, comme les pionniers d’antan ! Moins de fric, plus d’idées, plus de génies à venir et les charognards planqués devront recommencer à travailler. On les plaint les pauvres, il y a longtemps qu’ils sommeillent et ne font que conspirer.
    RADIO.TV.LESOBSERVATEURS.CH…

  8. Posté par Antoine le

    Je voterai OUI à no billag !
    @ Pierre : Je vous cite :  »Parce que l’orientation politique plutôt déséquilibrée de la RTS n’est pas du tout dûe à son mode de financement para-étatique, mais à un conformisme grégaire du milieu journalistique ».
    Cela m’est INSUPPORTABLE ! Nous ne voulons pas un média RTS de gauche. Tous les journalistes (à env. 70-75%) sont de gauche ou le revendique !
    Toutes les émissions et débats sont FAUSSES ! Il n’y a qu’un déséquilibre qui ira jusqu’à la rupture !
    Il FAUT que la RTS se restructure en profondeur ! Si le non l’emporte, on continuera de payer une redevance radio/TV pour nous lobotomiser le cerveau à longueur d’années …
    Si le OUI l’emporte, la RTS ne disparaîtra pas, contrairement à ce que la direction, M. Marchand en tête, en dise. Il y a forcément une solution, même si la RTS doit être dissoute et que d’autres sociétés prennent le relais.

  9. Posté par JeanDa le

    Bonjour,
    Une remarque préliminaire : Comme l’écrit jack Palance le 11 janvier 2018 à 11h28, je suis scandalisé de voir que l’USAM n’est pas capable de déléguer un représentant qui manie le français à la perfection ET SANS ACCENT pour un débat en direct. Tout le monde sait que certains accents suisse-alémaniques irritent fortement les francophone,ce n’est pas de la mauvaise volonté, c’est un fait !

    Ensuite, merci à Pierre le 11 janvier 2018 à 11h03 pour ses remarques très pertinentes sur le risque de mauvaise qualité en cas de reprise des radios par des privés.
    Je ne crains pas du tout ce risque, car je ne les écouterais tout simplement pas. Comme je ne serai de loin pas le seul à les ignorer, elles vont péricliter, et c’est tant mieux.
    Il y a suffisamment de radios et de TV libres de grandes qualités sur Internet, pour exemple « TV Liberté » que l’on peut à la fois regarder ou simplement écouter. Il suffit de leur verser de temps à autre une contribution volontaire laissée à l’évaluation de chacun, et c’est normal.

    D’autre part, Pierre espère pouvoir corriger les défauts, notamment le gauchisme et les mensonges intolérables des radio et TV romandes, dans leurs paroles et leurs actes. C’EST UNE ILLUSION ! C’est gravé à l’intérieur de leurs crânes.
    Donc je voterai OUI à NO-BILLAG

  10. Posté par Maurice le

    @ dominique – Vous donnez dans le moralisme parce que le commentaire de Pierre ne vous plaît pas ? Je pense que le site des Observateurs vaut mieux que cela, et le fait qu’il publie des commentaires complètement à l’encontre d’une partie de son idéologie, montre que c’est un site intelligent qui se place au-dessus des querelles de clochers.
    En effet, les argument de Pierre sont loin d’être à jeter, et je remercie les Observateurs de me permettre de les lire.

  11. Posté par dominique le

    @Pierre : et donc voila, votre commentaire est publié, le lynchage et la censure ne sont pas du côté suggéré dans votre message.

  12. Posté par Carole le

    @J.J. Vous avez bien dit « privilèges ». Ils s’y accrochent et feront tout pour cela…

  13. Posté par Carole le

    Et oui, dure réalité … Ce sont des gens comme ce pauvre type de nordmann qui dirigent la Suisse. Quelle arrogance et quel piètre personnage

  14. Posté par Un chapon cha pond pas le

    Pourquoi pas une RTS payante à la carte ? Le client serait roi et ne devrait pas subir des émissions qui ne lui conviennent pas. Actuellement, je dispose de Fransat (gratuit), qui diffuse toutes les chaînes de la TNT par satellite et ai souscrit une option Bis télévision (12 chaînes) qui me coûte 4,99€ par mois. Pour en savoir plus, il suffit de consulter le site http://www.fransat.fr

  15. Posté par jack Palance le

    Comme c’est facile de prendre un interlocuteur qui maitrise mal le français !……vous ne me faites pas croire qu’il n’y a pas un romand capable de contrer cet imbécile arrogant de Nordman ?

  16. Posté par Pierre le

    Je suis opposé au principe d’une redevance pour la même raison que la prime de caisse-maladie par tête.
    Pourtant, au risque de me faire virtuellement lyncher ici ou plus simplement censurer, je voterai contre « No-Billag » et voici pourquoi:
    – Parce que l’orientation politique plutôt déséquilibrée de la RTS n’est pas du tout dûe à son mode de financement para-étatique, mais à un conformisme grégaire du milieu journalistique, par exemple au sujet de l’UE. A preuve, il s’observe pareillement dans la presse écrite 100% privée, au moins en Suisse romande.
    – Parce que je n’ai aucune confiance dans les grands groupes privés qui remporteraient les enchères pour faire mieux et/ou moins cher: ils en ont déjà l’occasion depuis des années avec les chaînes privées, aux résultats guère encourageants. Une télé – radio dans le style « 20 minutes » , non merci.
    – Parce que je n’ai aucune envie de me faire bombarder de publicité si c’est gratuit.
    – Parce que si c’est payant à l’émission reçue, je veux pas que mes choix figurent dans une base de données. Personne ne doit pouvoir surveiller ce que les gens écoutent ou lisent.
    – Parce que cette initiative prévoit stupidement de supprimer les seuls moyens légaux dont disposent les citoyens pour corriger les dérives ou déséquilibres des médias radio-TV (CSt Art 93 al 2 et 5 actuels). Nous ne les utilisons probablement pas assez, les supprimer serait une erreur; par exemple si le grand méchant loup Soros achetait la plupart des chaînes, nous ne pourrions que râler dans notre coin…

    Voilà, si ce système est largement perfectible, ce n’est pas une raison de le détruire.

  17. Posté par aldo le

    ENCORE BIEN DES RAISONS POUR UN OUI INTRANSIGEANT A NO-BILLAG, ne payons plus pour des conneries et des saloperies. Lisez la liste des invités… Calmy-Rey etc..

    Et la censure… c’est une ligne globale d’enregistrement pour tout ce qui passe le matin, de façon à faire obstruction et faire perdre un temps énorme à celui qui veut prouver l’inanité et la médiocrité des propos tenus.

    Ce matin, à la RSR &Cie les déconneurs reprennent du service. Le journal socialo-islamo-bolchévo-fasciste attise le feu contre la venue de Trump à Davos en essayant d’avance d’en faire le responsable des troubles que les médias et la SSR sont en train de coordonner et d’amplifier. Soit une double responsabilité. Ils sont visiblement déjà COMPLICES DES CASSES A VENIR!

    Et donc le C.F. soutient cette allégeance aux désordres et à leur organisation qui va jusqu’à faire la pub pour cette pétition alibi qui n’a que 2’500 signatures dont on ne peut naturellement pas vérifier l’authenticité. C’est le trucage qui singe le principe du siphon: une fois la pompe amorcée, le reste suit tout seul. Et quand il s’agissait de PARLER DES IDENTITAIRES et de leurs actions, comment était-il soutenu? Par LE CRACHAT ET L’INVECTIVE, ce qui est naturel pour des MEDIAS INFEODES AUX SOCIALO-ISLAMO-BOLCHEVO-FASCISTES à plus de 90% dans la planète médiatique !

    L’émission qui suit est tout autant percutante d’imbécilités. Pour parler de l’EMPLOI DES JEUNES et des perspectives d’avenir, on oppose une fonctionnaire d’orientation (psychologue…) et un alibi du patronat donc sous-entendu de droite.. Mais ni l’un ni l’autre ne se démarquent de la déconnade et des théories scolaires. Et on comprend qu’ils n’ont qu’une expérience professionnelle des plus ténue. La fonctionnaire quota obligatoire, énumère des EMPLOIS D’AVENIR: A PAR LA NOURRITURE, UNE MAJORITE D’EMPLOIS BIDON, QUI GENERENT DES CHARGES FISCALES, donc des fonctionnaires et assimilés. http://www.rts.ch/play/radio/livepopup/la-1ere voir 8h56. et L’AVEU SUBLIME DE NOS INTOXICATEURS GAUCHISANTS PAR ENCORE DÉFROQUÉS: :

    « …DES EMPLOIS QUI GENERENT LA PENSEE ALTERNATIVE ETC…  » OUILLE OUILLE OUILLE !

    LA SSR RSR TSR etc DEMONTRE ETRE UNE DICTATURE CRYPTO-COMMUNISTE QUI TIENT SOUS SA COUPE : LES ELUS, LES ELECTEURS, LES MIGRANTS, TOUT EN MANIANT UNE POCHETTE D’ALLUMETTES POUR FOUTRE LE FEU A LA MAISON SUISSE !

    RSR, UN VERITABLE FURONCLE DE LA LIGUE MARXISTE REVOLUTIONNAIRE, MADE IN FRANCE.

  18. Posté par bigjames le

    Vous remarquerez que la RTS invite régulièrement une personnalité suisse-allemande pour débattre avec un suisse-romand. Déjà là, malgré les efforts de l’alémanique, le débat n’est pas à la régulière, et ils le savent bien.

  19. Posté par bigjames le

    Les socialistes ont une peur bleue de ne plus avoir leur organe de propagande a disposition.
    C’est la grosse panique.

  20. Posté par Loulou le

    Norman doit avoir son badge à la SSR, depuis le temps qu’il y use les sièges…

  21. Posté par J.J le

    Cet insupportable ton, chevrotant, condescendant, bave aux lèvres si caractéristique de ces saloperies de gauchiasses paniqués de ne plus pouvoir se vautrer dans leurs largesses et dans leurs privilèges!!! La meilleure défense est l’attaque selon cet abruti mais cela ressemble davantage à la réaction rageuse d’un sale gamin pris en flagrant délit de foutage de gueule!!! OUI A NO BILLAG!!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.