Au colloque du 11 septembre, les victimes ont changé de camp

musulman-terroriste-victime

Par Mireille Vallette

La quinzaine d'intervenants, le doigt sur la couture du pantalon, ont voué aux gémonies les «islamophobes», et choisi des chiffres qui illustrent leurs préjugés.

Le colloque «Hostilité envers les musulmans: société, médias, politique», suivi par quelque 300 participants, a tenu toutes ses promesses. La quinzaine d’experts a donné un grand coup de pouce à la victimisation des adeptes du prophète, renforcé le communautarisme, et rappelé une journée durant l’immense culpabilité de notre société.

On se souvient – c’est tout récent – que les médias ont accueilli avec une certaine sidération le livre de Saïda Keller Messahli, «La Suisse, plaque tournante islamiste: un regard dans les coulisses des mosquées» et se sont indignés en chœur devant ses révélations.

Suite : Boulevard de l'islamisme

Source image

12 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    Ce colloque me donne la colique, tant l’inversion des responsabilités me retourne les tripes!

    C’est comme si les victimes de la Shoah étaient priées de ne pas stigmatiser les dirigeants d’Auschwitz,  » qui ne comprennent vraiment pas pourquoi vous vous en prenez à eux « .

  2. Posté par chantal le

    une vraie folie collective, une vraie perte de conscience et de discernement individuel et collectif, simplement affolant, livrer son pays sa patrie sa culture ses croyances sans même un geste d’opposition, et avec plein consentement, c’est IMPRESSIONNANT, si des individus ne croient toujours pas en la manipulation des masses et à la fabrication des esprits et bien c’est grave….j’oubliais : SOROS dégage !

  3. Posté par Antoine le

    @Mezigues
    Entièrement d’accord avec vous :  »Si les musulmans ne sont pas terroristes, les terroristes de ces dernières années sont tous musulmans et de plus le sont au nom de leur prophète et de leur islamisme! »
    C’est très étrangement qu’il faille un colloque le jour du triste anniversaire du 11 septembre … Réveillons-nous ! Commençons par élire des personnalités qui nous défendent ! Puis que les lois soient modifiées/corrigées pour permettre d’expulser DE SUITE toutes ces racailles et autres profiteurs (du genre imam haineux). Si cela ne bouge toujours pas, il faudra créer un Parti Politique des Patriotes (PPP) ni de droite, ni de gauche et non raciste avec 50% de femmes; ceci pour éviter toutes attaques politiques, raciste ou féministe ! Je ne fais partie d’aucun parti politique, je ne suis pas raciste et je suis marié. Je suis un PATRIOTE inquiet !

  4. Posté par Brélaz François le

    Si l’islam était une société de paix, sunnites et chiites ne se taperaient pas sur la figure depuis la mort de Mahomet et il n’y aurait pas ces attaques contre le chrétiens en Orient.
    Islam = intolérance + violence

  5. Posté par Mezigues le

    Si les musulmans ne sont pas terroristes, les terroristes de ces dernières années sont tous musulmans et de plus le sont au nom de leur prophète et de leur islamisme!
    Pourquoi voit-on si peu, ou pas du tout, de musulmans s’élever publiquement contre leurs frères terroristes? Tout simplement parce que c’est leurs frères!

  6. Posté par Yolande C.H. le

    Qu’une telle mobilisation venant d’institutions étatiques, d’élus et des médias soit nécessaire concernant les communautés musulmanes signifie en clair que ces communautés posent des problèmes à la hauteur de cette mobilisation! Et pour ces dernières, elle est massive!

    Aucun colloque ni exhortation concernant les suisses ou d’autres nationalités n’ont été mis en place, ni ici ni ailleurs, pour modifier leur image positivement.
    C’est le comportement du groupe qui fait sa propre réputation: si elle est mauvaise, c’est à celui-ci de faire en sorte qu’elle s’améliore.

  7. Posté par Bussy le

    En conformité de leur « road book », et encouragés par les collabos, les musulmans vont bien évidemment continuer leur grignotage de l’espace européen… jusqu’au jour où les dhimmis vont sortir la tête du sable…. trop tard peut-être !

  8. Posté par bigjames le

    @Vengeur
    Pour moi, la plus grande pleutrerie se trouve au conseil fédéral, en les personnes des deux conseillers fédéraux UDC.
    C’est d’eux qu’on attend une réaction, un sursaut. Une rébellion face aux traîtres dhimmis .
    C’est à eux de donner l’étincelle pour que le peuple se libère, se déchaîne.
    On les a mis là-haut, c’est pas pour rien, bon sang !!!
    Ils doivent maintenant organiser la révolte. Faire descendre les patriotes dans la rue.
    Sinon qu’ils dégagent !!!

  9. Posté par Vautrin le

    @Vengeur : Oui, oui, oui & OUI ! Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux. Nous sommes bien peu nombreux !

  10. Posté par Vengeur le

    @Vautrin,
    Etes vous prêt à prendre les armes ? êtes vous prêt à risquer votre vie ? êtes vous prêt à abandonner le train-train quotidien ? êtes vous prêt à TOUT risquer ??? car au final il y a personne…..

  11. Posté par Dragonnès le

    N’ayant pas eu la joie de cirer les bottes question d’époque , ils lèchent de la babouche . Ces inconscients sont un handicap sévère pour la Résistance .

  12. Posté par Vautrin le

    Tatjana Festerling, lors d’un Zoom de TV-Libertés a raison de penser que l’ouest-européen est d’ores et déjà perdu et que la ligne de défense est désormais la limite des pays est-européens, les pays de Visegrad.
    En effet, la pleutrerie et la dhimmitude rongent l’ouest-européen, il n’y a plus d’élites, les gouvernants trahissent, les castes médiatiques insufflent un vent de destruction. Et nous-mêmes, patriotes, n’osons pas répliquer à cette entreprise ethnocidaire par la violence insurrectionnelle nécessaire. Nous sommes au bout d’une civilisation qui, ayant atteint le degré d’entropie maximum, n’est plus capable de produire des valeurs.
    Au moins, après la submersion islamique, nous, les réfractaires, saurons-nous vers quels pays émigrer ! Mais avec la honte d’avoir abandonné notre terre à l’ennemi civilisationnel.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.