Le psychiatre Christian Peter Dogs dénonce « la bombe à retardement » des migrants en Allemagne : ils sont « impossibles à intégrer »

Psychiater-Dogs-2-640x353

Interviewé à la mi-septembre sur le chat show de Peter Hahne sur la chaîne allemande ZDF, le psychiatre allemand Christian Peter Dogs a dénoncé la manière lénifiante dont on parle des migrants et du devoir de les accueillir en Allemagne. Voilà un professionnel qui ne craint pas d’appeler les choses par leur nom, notamment à la suite des attaques terroristes qui donnent lieu aux protestations du style : « Nous n’avons pas peur ! » De « vains mots », selon le psychiatre, qui voit plutôt dans la masse des migrants une « bombe à retardement ». Il dénonce même « le potentiel insensé de violence » de nombreux jeunes hommes migrants qui ont grandi entourés par la guerre et qui « ne savent même pas ce que c’est que de vivre harmonieusement ».

 

 

La « bombe à retardement » des migrants en Allemagne justifie la peur…

Selon Christian Peter Dogs, la répétition du slogan « Nous n’avons pas peur » n’est qu’une façon de dissimuler la perplexité des gouvernants, en rassurant les populations sans les prendre au sérieux et surtout en les empêchant de poser des questions. Le psychiatre estime qu’on a longtemps occulté les problèmes, en même temps qu’on a qualifié de « malades » ou de « droite » ceux qui ont osé remettre en question la politique d’accueil des réfugiés : « Ne pas prendre les gens au sérieux, c’est la plus grosse erreur de la politique », a-t-il dit.

« Mme Merkel dit : je suis votre sécurité. Point. Elle est justement celle qui profite le plus de la politique de la peur », a renchéri le journaliste Ulrich Reitz, présent sur le plateau.

Le psychiatre Christian Peter Dogs estime impossible d’intégrer les migrants : une idée « naïve »

Il semblerait que cela ne fonctionne pas aussi bien que le souhaiterait le pouvoir. Christian Peter Dogs affirme soigner un nombre inhabituel de personnes pour anxiété, des gens qui se sentent notamment « complètement trahis par la politique ». Certains n’osent plus sortir de chez eux.

Une peur née à la fois du terrorisme et de la migration de masse. Dogs ne la minimise pas : il la justifie plutôt en expliquant que les psychologues estiment qu’à 12 ans, la personnalité des individus est à peu près fixée. Le caractère et le tempérament peuvent difficilement être modifiés par la suite. Les jeunes hommes venus d’ailleurs ont une histoire, souvent violente, dont ils ne pourront pas se défaire…

« C’est une bombe à retardement qui est arrivée chez nous, parce qu’ils ne peuvent pas comprendre nos valeurs, et il est trop tard pour les leur enseigner », estime le psychiatre, qui juge l’idée d’imposer des cours d’intégration « naïve ». « On ne peut pas les intégrer. Il n’y a rien à intégrer à beaucoup d’égards. On peut leur apprendre la langue, mais pas la civilisation, la religiosité, les convictions, et sûrement pas (agir sur) le potentiel de violence », a-t-il conclu.

Anne Dolhein

Source

14 commentaires

  1. Posté par eric le

    Ces vermines ne s’intègreront jamais et ils ne sont d’ailleurs pas venus pour ca.Ils sont venus a cause de l’argent facile qu’on leur verse généreusement et qui est le pactole que nos parents et grands-parents ont accumulés grâce a leur travail et versé a l’état qui le dilapide sans compter et sans concertation avec le peuple. Il est quand même utile de redire que la majorité de ces migrants est composée d’une population de jeunes hommes qui ont préféré la fuite et donc la lâcheté plutôt que prendre les armes pour défendre leurs pays. On doit se rappeler que durant la première guerre mondiale, les déserteurs étaient fusillés. Ici, au contraire, on les paie pour avoir été lâche et, en remerciement, ils ne respectent rien chez nous et leur seul but est de s’approprier nos biens et même notre pays.

  2. Posté par Sertorius le

    Posté par Hyperboréen le 7 octobre 2017 à 16h22
    ‘@Sertorius: ne soyez pas ridicule. Adolf Hitler s’est battu pour le peuple allemand jusqu’à la mort, alors que Merkel fait tout son possible pour le faire disparaître.’

    Les deux veulent un génocide.

  3. Posté par hausmann conrad le

    Une preuve , on peut ètre psychiatre…sans ètre barjot !

  4. Posté par Hyperboréen le

    @Sertorius: ne soyez pas ridicule. Adolf Hitler s’est battu pour le peuple allemand jusqu’à la mort, alors que Merkel fait tout son possible pour le faire disparaître.

  5. Posté par colt seavers le

    Bien envoyé …ces populations musulmane sont inintégrable de par leur religion , leur violence inculquée dans cette religion et leur propension a cette violence innée chez eux , on en a la preuve tous les jours par leurs nombreux crimes de toutes sortes même nés ici et vivant parmi nous ils ont une violence inégalable que les blancs en grande majorité ne possèdent pas

  6. Posté par Sertorius le

    ‘Mme Merkel dit : je suis votre sécurité. Point.’

    C’est drôle, Hitler avait dit la même chose.

  7. Posté par G. Guichard le

    De toute façon, dans des pays dégradés par le communisme -ainsi la Syrie- on a vu qu’il suffisait qu’une quinzaine de bus pour évacuer les gens encore normaux. Tout peuple plongé dans le communisme n’en sort jamais indemne

  8. Posté par Prof. Prout le

    Tout le monde, Merkel et la plupart des dirigeants européens, sait parfaitement qu’ils sont inintégrables et qu’ils constituent des « bombes à retardement ».
    Justement, c’est exactement ce que la plupart de ces dirigeants (Orban constituant une exception avec un ou deux autres) veulent : utiliser ces « bombes à retardement » pour détruire la civilisation européenne chrétienne blanche afin qu’elle laisse la place à une civilisation multiraciale, multiculturelle et COMMUNISTE (Merkel, non chrétienne, est une ancienne dirigeante communiste dans l’ex RDA) sous la botte d’un gouvernement mondial totalitaire (à Jerusalem comme le propose Attali dans plusieurs vidéos).
    Remarques : L’état d’urgence permanent, c’est-à-dire une société policière, est entré dans la loi en France (après les USA). Et il faut à tout prix désarmer les citoyens afin qu’ils ne puissent pas se révolter lorsqu’ils dévouvriront qu’ils sont devenus des esclaves.

  9. Posté par Panache l'Écureuil le

    Quand j’habitais à Berlin au début des années 1980, j’avais un ami géologue qui enseignait à la Technische Universität. Lorsqu’il parlait personnellement avec des étudiants musulmans sur des sujets scientifiques, me disait-il, les conversations ne différaient pas de celles tenues entre Européens; elles révélaient la même logique, la même rationalité. En revanche, lorsque l’objet de la conversation portait sur « la civilisation, la religiosité, les convictions… », topiques mentionnés ci-dessus, ces mêmes étudiants se transformaient littéralement en une autre personne, étrangère à la logique et la rationalité dont elle avait fait preuve par ailleurs. Ces étudiants manifestaient une véritable schizophrénie selon l’objet de conversations.
    A mon avis, cela dérive des histoires différentes entre l’Europe et le monde islamique. En Europe, le grand essor scientifique impulsé par la Renaissance s’était opéré parallèlement à la Réformation et aux aggiornamenti de l’Eglise catholique, donc de l’acceptation du progrès et de la raison. Le monde islamique n’a pas connu ces mutations, cette célébration de l’individu qui apparaît dans les écrits de penseurs comme Erasme et Montaigne par exemple, cette épiphanie du sujet libéré de l’obscurantisme et des jougs aliénants.
    Nous constatons les conséquences de cet état de fait aujourd’hui même lorsqu’on voit des mahométans utiliser les technologies les plus modernes produites par l’Occident, mais les utiliser à des fins terriblement obscurantistes.

  10. Posté par Dupond le

    La tunisie a vidé ses prisons !!! deux jeunes filles ont été égorgé a la gare st charles de Marseille ( marseille premier dépottoir de la France )
    . Des touristes passent des vacances a Sousse et sont mitraillés sur la plage !!!
    . Des croisieristes visitent le musé du pardo : ils sont mitraillés
    ………L’europe reçoit de la vérolerie qui jamais ne s’integrera pas puisqu’elle ne s’integre pas chez elle

  11. Posté par Yolande C.H. le

    « Mme Merkel dit : je suis votre sécurité. »
    Elle se prend pour une Walkyrie?

  12. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    Encore tres heureux de constater qu il existe encore des specialistes pas ronges par la bien-pensance venant en droite ligne des gauchiottes multi-collabos ! Ceux -ci devront payer tres cher leur felonie criminelle lorsque suffisament de population se sera soulevee contre l ennemi !

  13. Posté par Tommy le

    Tout est dit.
    Et ce qui s’est passé à Brissago le confirme. Et est aussi prémonitoire.
    On ne se serait jamais posé ces questions à l’ encontre des réfugiés tchécoslovaques, hongrois et vietnamiens.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.