Couac: Darmanin annonce sur X des opérations anti-drogues “XXL” à Toulouse, Strasbourg et Nantes. Les policiers déplorent qu’ils seront attendus et craignent que des preuves disparaissent

 

[…]

De son côté, la préfecture du Bas-Rhin a d’abord indiqué que cette vaste opération, qui vise à lutter contre le trafic de stupéfiants, ne démarre que ce mercredi. Le ministère de l’Intérieur a ensuite précisé ces explications en affirmant que l’opération de police avait bien débuté ce mardi, mais que la préfecture ne souhaitait pas communiquer tant que des poursuites judiciaires n’avaient pas été données aux interpellations.

À la mi-journée, la préfecture du Bas-Rhin a finalement confirmé que l’opération avait débuté à Strasbourg et ce pour une durée de trois semaines. […]

Le syndicat Unité SGP police regrette aussi ce couac de communication. “Annoncer une opération avant qu’elle ait commencé sur Strasbourg inquiète les collègues car ils seront attendus lors de leurs opérations à venir”, explique Xavier Dupin, secrétaire départemental adjoint du syndicat.

“Le travail judiciaire et surtout contre les stupéfiants est un travail de longue haleine qui doit être caché, secret. Donc là, ce qui inquiète, c’est que le travail qui a été effectué jusqu’alors, mes collègues craignent que des choses disparaissent”, poursuit-il au micro de BFM Alsace.

[…]

BFM Alsace

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.