Angers. Trois jeunes tués au couteau par un immigré Soudanais ayant le statut de « réfugié politique »

 

En multipliant les possibilités pour les immigrés de se maintenir sur le territoire français, la République française met directement en danger ses propres citoyens. Nouveau drame en guise d’exemple, sur l’esplanade Cœur de Maine, à Angers, ce week-end. Le journal Le Parisien explique : « Deux jeunes filles téléphonent à la police et expliquent avoir […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Sergio le

    Encore un cas pour la psychiatrie et une chance pour le gauchisme. Les victimes ? On s’en f….

  2. Posté par Don' t touch my pote le

    Les Français ont élu Mitterrand en 81.
    Grand copain du vivre- ensemble, des aides sociales et de la culture de l’ excuse systématique. Trônant sur scène avec Renaud , qui, lui , sait bien vivre éloigné de ses protégés…
     » Il a trop souffert, il est stigmatisé , il n’ a pas les codes, la diversité est un enrichissement , nous sommes d’ affreux colonisateurs » et autres aberrations face aux ennemis de l’ Hexagone.

    Quand EZ ne fait que quelques % aux élections, tant pis pour ce pays.
    Ses citoyens ont ce pour quoi ils ont voté .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.