Un professeur de Californie estime que l’hétérosexualité est un fléau pour l’humanité

Des universités américaines menacent de restreindre le wifi des étudiants qui ne se plient pas aux diktats relatifs au Covid. L'université de l'Indiana qualifie un terroriste connu d'"activiste social". Et dans notre sujet de la semaine, un professeur de Californie estime que l'hétérosexualité est "tragique".

5 commentaires

  1. Posté par JDV le

    C’est vite vu, dès que les hétéros auront disparus ce seront les êtres humains qui disparaîtrons du moment que les gays (toutes catégories) n’engendrent pas.

  2. Posté par Vautrin le

    Renversement des valeurs ! Quelle bande de tarés que ces « progressistes »…

  3. Posté par Sergio le

    Plus dangereux encore, être américain et habiter la Californie !

  4. Posté par Poilagratter le

    Ah, si seulement sa mère avait été lesbienne, au moins il ne serait pas là pour nous casser les couilles avec ses connerie à dormir debout !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.