Côte d’Ivoire : destruction d’un centre contre le coronavirus par la population

Des habitants d'un quartier populaire d'Abidjan ont violemment démantelé ce dimanche 5 avril un centre en construction dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus, ont indiqué des responsables de la police et du ministère de la Santé.

Sur des vidéos circulant sur les réseaux sociaux, on voit plusieurs dizaines de personnes au moins en train de démanteler un chapiteau en construction, certaines criant «on veut pas !». La scène se passe sur une grande place de Yopougon, importante commune populaire d'Abidjan, la capitale économique ivoirienne qui compte cinq millions d'habitants.

 

 

«Les populations ont manifesté contre l'installation d'un centre contre le coronavirus, car ils estiment qu'il est situé trop à l'intérieur d'un quartier d'habitation», a expliqué à l'AFP un responsable de la police sous couvert d'anonymat. Ce n'était pas un centre de traitement des malades, mais «un centre de prélèvement» qui était en construction, «comme il y en a un peu partout qui sont mis en place», a assuré un responsable du ministère de la Santé sous couvert d'anonymat.

[...]

Le Figaro

Nos remerciements à Dany Riviera

6 commentaires

  1. Posté par Made le

    Félicitation aux populations. Les gens comprendrons la considération des dirigeants a leur égard. Il faut être un étourdi pour penser a un tel projet dans un quartier populaire. Déjà que ces les riches en ballade de santé en Occident qui ont ramener COVID ici, construisez ce centre dans vos quartiers résidentiels. Ca rappel le projet de centre d’accueil pour Ebola dans arrondissement 9 de Ouagadougou qui a subit le même sort. Sil s’agissait dune structure d’implantation de reins, de cœur, ou de dialyse, le ministre trouvera rapidement de la place au quartier du Plateau a Abidjan.

  2. Posté par miranda le

    Centre de prélèvements, ca fait un peu flou comme définition. CENTRE DE DEPISTAGE peut-être? Ca permettrait aux gens de comprendre, non?
    Est-ce que les responsables du projet ont pris le temps d’expliquer le rôle de ce centre?

    Au Maroc, à Madagascar, les choses se passent bien parce que l’on « explique ». Quand vous sentez avoir les symptômes, vous appelez un numéro, une équipe de 5 Soignants se déplacent.
    On vous teste et si vous êtes contaminés, et vous êtes soignés. Les cas les plus graves iront à l’Hôpital. Mais par leur mode de fonctionnement, la prise en charge médicale a toutes les chances de vous éviter les complications et l’aller vers l’hôpital.

    A Madagascar, une seule personne a le droit de sortir pour faire les courses et équipée de son masque. Le reste de la famille doit être confinée.

    Dans toute l’Europe, nos gouvernants ont été incapables de mettre en place un programme comme celui là. Mais par contre ce qui est à l’ordre du jour c’est encore un élargissement de l’Europe.
    IL NOUS FAUDRA URGEMMENT LA QUITTER.

  3. Posté par poulbot le

    Cela montre le niveau intellectuel , des sauvages.

  4. Posté par Marc le

    Et dire que l’ONU va leurs envoyer 3000 milliard de dollars ! IL est fort probable que ce fric sera dilapidés en 5 ans maximum. le seul point positif c’est que les fabricant de voiture de luxe auront du taff tellement ils vont vendre de Ferrari, Lambo, Bugatti aux quelques rapaces qui vont se partager la manne, notre fric, celui de nos impôt extorqué par un gouvernement (gauchiste pour la plupart) et qui se le partage entre-eux et leurs copains.
    J’espère que si un jour l’UDC a la majorité en Suisse on retrouve un peu d’équilibre en coupant 50% de taxes et d’impôt car c’est 50% de pognon volé aux contribuables qui ne devraient pas l’être.

  5. Posté par antoine le

    Et lorsque toute la population sera contaminée, ces mêmes personnes critiqueront le manque de soins …
    Il faudra fait des collectes d’argent en Europe pour les aider, comme nous le faisons avec des collectes depuis 60 ans, SANS résultat visible …
    Les dictateurs en place ont tellement puisé dans les caisses qu’elles le resteront encore pour des décennies …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.