L’ONG Sea-Watch demande à l’UE d’aller chercher les migrants de Grèce avec des bateaux de croisière

L’ONG pro-migrants Sea-Watch attire l’attention par une nouvelle demande. La Commission européenne devrait envoyer des bateaux de croisière de luxe, actuellement immobilisés, pour aller chercher les migrants de Grèce.

Sur sa page d’accueil, l’ONG écrit : « Pour empêcher à temps la diffusion du COVID-19 et ses conséquences catastrophiques, toutes les personnes se trouvant sur les îles grecques doivent recevoir sans délai un soutien médical et les camps de réfugiés surpeuplés doivent être immédiatement évacués. Les bateaux de croisière, qui de toute façon sont bloqués dans les ports européens, offrent pour cela les meilleures conditions. »

[…] La plupart de ces bateaux de croisière offrent suffisamment de place pour plusieurs milliers de personnes et ils disposent d’infirmeries relativement bien équipées, explique Sea-Watch.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Wochenblick

12 commentaires

  1. Posté par jim droz-dit-busset le

    Construisons surtout de grands espaces sanitaires et asiles psychiatriques pour toute cette faune de gauchiottes-ONG , ou gagnons du temps et beaucoup d argent en reouvrant des bagnes , afin de soigner definitivement ces malades mentaux !

  2. Posté par farjon thierry le

    Et puis quoi encore??? je propose de couler ces mêmes bateaux de croisière! Torpedo LOSS!

  3. Posté par Wild le

    les ONG nous ne donnons plus un centime depuis…2016

  4. Posté par Dominique le

    .Il y a des crétins exhibitionnistes vachement solidaires qui n’ont pas le sens des priorités alors le Coronavirus SARS-2 va tuer des millions de gens dans le monde, tout particulièrement en UE.

  5. Posté par Jean-Francois Morf le

    Les cabines de luxe seront foutues après le passage des mahométans…
    Les mahométans mettront le feu au bateau de croisière…

  6. Posté par Vautrin le

    Saletés d’ONG sorosâstres ! Elles veulent définitivement faire crever nos peuples ! A-t-on vu pareille traîtrise dans toute l’histoire humaine ?

  7. Posté par Valentin le

    Et il faut leur couler un bain aussi… je pensais qu’on avait touché le fond mais là on creuse encore bientôt on va arriver au noyau terrestre avec ses ONG

  8. Posté par Jeanne le

    Mauvaise idée en ce moment mais aussi comme celles d’avant.

  9. Posté par Bussy le

    Et oui, ils sont en train de perdre leur boulot lucratif, faut les comprendre, ils essaient par tous les moyens de relancer les affaires !

  10. Posté par Sergio le

    Je pense qu’un pont aérien serait plus efficace et assurerait un transport plus digne pour ces pseudo migrants-réfugiés-sans-papiers. Pour satisfaire à la politique du geste barrière et établir une distanciation réglementaire entre les passagers, on préconisera exclusivement la classe business. Il s’agira ensuite de soigner l’accueil par les pays désignés Bruxelles.

  11. Posté par Sertorius le

    Encore des idées fantaisistes de ces ONGs de gauche. Ils pourront se servir des bars et des restaurants pendant leur voyage. Ils ferront des arrêts portuaires pour voir quel pays leur convient plus pour s’établir.

  12. Posté par antoine le

    Si c’est pour un voyage de retour en Turquie ou en Syrie, pourquoi pas !
    Connaissant les procédés tordus des ONG, ils font tout pour que les pays occidentaux les acceptent.
    Les frontières sont FERMÉES !
    On ne veut PAS de ces  »chances » qui seront des charges toute leur vie durant; ce sera une charge pour nos enfants !
    Y ont-t-ils pensé ? Certainement pas !
    Et je n’imagine pas de l’état des bateaux après une petite croisière Grèce-Turquie …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.