Québec : Noémie étranglée et égorgée par Ali Mahadi Mahamat, son conjoint du Tchad dont elle couvrait les agressions sexuelles

Noémie Lavoie n’a jamais pu prendre le train pour son Saguenay natal. Alors qu’il était menacé d’expulsion pour de nombreux crimes violents l’hiver dernier, son conjoint l’a étranglée, puis égorgée.Ses deux sœurs se trouvaient pourtant à l’étage de leur résidence de Montréal.

[...]

L’affaire avait fait grand bruit l’hiver dernier. La jeune femme de 24 ans avait été assassinée brutalement dans un logement du quartier Ahuntsic. Son conjoint, un récidiviste violent, était visé depuis trois semaines par une mesure d’expulsion vers le Tchad, son pays natal.

Même s’il avait déjà été impliqué dans une sordide agression sexuelle, il avait été libéré pendant les procédures d’immigration.

[...]

Noémie Lavoie n’a eu aucune chance. Son conjoint l’a étranglée avant de lui trancher la gorge et de la poignarder à quatre reprises au thorax. Selon le rapport d’autopsie, la jeune femme est morte des coups de couteau à la gorge et au thorax, et non de l’étranglement. L’arme du crime a été retrouvée sur une pile de vêtements. Le motif du meurtre n’est toutefois pas mentionné dans les documents de cour.

Malgré son jeune âge, l’homme de 24 ans avait de lourds antécédents criminels de violence. À seulement 20 ans, la liste de ses antécédents judiciaires comptait déjà 27 infractions.

En 2017, il a été condamné à 24 mois de prison pour agression armée, voies de fait graves et complicité après le fait.

Ali Mahadi Mahamat avait participé à une horrible affaire d’agression sexuelle à l’endroit d’un autostoppeur pris à l’Étape par le couple quelques jours plus tôt. La victime, un jeune homme, avait vécu l’enfer. Ses bourreaux l’avaient forcé à faire une fellation. On l’avait aussi battu à répétition à coups de tringles à rideaux et tailladé de coups de couteau.

[...]

Notons que dans cette affaire, Noémie Lavoie avait été condamnée à 105 jours de prison pour complicité après le fait.

[...]

La Presse

Nos remerciements à Victoria Valentini

4 commentaires

  1. Posté par Léon Vachon le

    Aïe Dominique, je sais pas de quel pays tu viens mais je te trouve pas mal imbécile pour dire de telle niaiseries. Elle n’a pas choisi de se faire tuer par un hostie d’étranger, je la connaissait très bien et elle avait un cœur gros comme un train. Elle a eu une enfance très difficile et avait tendance à s’attacher à des crottés dans ton genres probablement pour être capable de dire de tels commentaires. Pis pour Sertorius, criss d’épais tu parles à travers ton chapeau sans connaitre la victime. Ferme donc ta gueule sale sans génie !!!

  2. Posté par Een le

    Je suis désolée mais je ne suis pas choquée pour ce meurtre.
    Ici, en Europe, le nombre de femmes violées et tuées par de bons migrants à qui on donne tout ne sont même pas comptabilisées parce que c’est…raciste.
    Or, tant que personne ne se lèvera pour demander à ce que ces hommes croupissent en prison dans leurs pays d’origine pour des raisons de coûts et que leurs familles ne seront pas remises dans des avions, vous pouvez le croire, tout ceci n’est que le début.
    Sachez qu’en Suède on compte 350 % de viols avec violence par des migrants par an. On compte dans toute la Scandinavie des zones de non-droits qui font penser à Soweto en Afrique du Sud.
    Si effectivement l’apartheid devait s’arrêter, il fallait préparer les africains noirs à reprendre le pouvoir sans violence. Or, nous comptons 4500 viols avec violence TOUS LES JOURS en Afrique du Sud !
    Je pourrais écrire et écrire de pages entières sur tous les pays, les problèmes sont les mêmes.

  3. Posté par Sertorius le

    Aucune pitié pour cette négrophile qui connaissait les penchants violents et criminels de son amant/meurtrier et qui est désormais rester prêt de lui. Bon débarras.

  4. Posté par Dominique le

    Quand on est assez imbécile pour accueillir dans son pays ou dans son coeur et dans son lit de tels sauvages on le paie tôt ou tard et on ne mérite pas la pitié.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.