Viktor Orbán : « Il est interdit de le dire en Europe, mais l’immigration est une invasion organisée »

 

[…] Le Premier ministre [Viktor Orbán] a déclaré que les descriptions de la situation à la frontière hongroise dans les médias internationaux étaient inexactes, affirmant que 95 % des migrants arrivant à la frontière étaient des « hommes d’âge militaire ». […] En réponse à une question, M. Orbán a déclaré que la frontière hongroise n’était pas […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par Dominique le

    Nos élus n’osent pas parler vrai comme le fait Orban qui lui n’est ni lâche ni traître à son peuple.

  2. Posté par miranda le

    Apparemment la vidéo que j’indiquais dans mon précédent commentaire ne semble pas disponible. On peut la retrouver en tapant ce texte : « un député européen confirme le plan Kalergi en plein hémicycle ».
    Cet homme courageux mérite d’être écouté.

  3. Posté par Morau le

    « Organisée » par qui ? Quelle est l’entité qui a à la fois la haine des blancs chrétiens et la puissance supranationale phénoménale pour imposer cette invasion ?

  4. Posté par Sertorius le

    ‘M. Orbán a insisté sur le fait que les migrants étaient soutenus par des organisations se réclamant du statut d’ONG opérant de la même manière que les groupes de trafiquants d’êtres humains.’

    Tout le monde sais tout cela et ces organisations sont plus que des passeurs. Ils sont des idéologues qui pensent que les peuples européens n’ont plus le droit à leurs identités et traditions. Que l’Europe a toujours une obligation envers ces pays à cause de son passé colonial et que le droit international donne justice à leur cause. Il veulent donc introduire ces peuples étrangers pour semer le chaos et profiter des divisions politiques qui suivent. Ils veulent mêler leurs étrangers dans le discours politique pour en tirer profit.

  5. Posté par mafoi le

    On remerciera M. Orban de nous parler directement et franchement. La plupart des gens le ressente parfaitement mais sont totalement incapable de faire quoique se soit. On subit, le pire est que l’udc ni peut/veut absolument rien faire, les faits sont là.

  6. Posté par miranda le

    On peut encore constater, le courage, l’obstination dont fait preuve VICTOR ORBAN pour oser dire haut et fort la vérité. Sa DESOBEISSANCE nous rassure.

    Il se trouve heureusement que d’autres ont osé dire cette vérité à Bruxelles mais que Bruxelles mettait le sujet aux oubliettes. L’un deux fut remarquable dans sa dénonciation du projet immigrationniste :
    https://www.youtube.com/watchv=eq5GFmmW_iA&list=LLqLoW6I6wpOe82FNRspvRMQ&index=648:
    On espère entendre encore, beaucoup de voix courageuses répéter, répéter et répéter cela à Bruxelles ou Strasbourg. Et surtout ne plus entendre l’éternelle réponse des lâches politiciens de Bruxelles qui accusent l’autre de XENOPHOBIE, de RACISME, lui adressant presque l’injonction d’assister en silence à la mort de sa civilisation.
    Mais nous n’assisterons pas à la mort de notre civilisation.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.