« Il faut un impôt sur la viande pour protéger le climat » selon un professeur de l’Université de Zurich

L’État doit intervenir avec le gros bâton. C’est la conviction qu’a de plus en plus Ernst Fehr, un professeur d’économie renommé à l’Université de Zurich. Face au changement climatique, il ne croit pas un instant que les choses se régleront toutes seules en faisant appel au sens moral des gens.

Il réclame une méthode plus efficace, mais aussi plus douloureuse: frapper les consommateurs au porte-monnaie en renchérissant tous les produits qui émettent beaucoup de CO2. Il a exposé son plan dans une interview qui a paru ce mardi dans le «Tages-Anzeiger».

[...]

24heures.ch

 

9 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    si on taxait la conn…, la vulgarité et certains génomes, ça rapporterait beaucoup plus

  2. Posté par Davina Cukier le

    C’est inutile de taxer la viande pour protéger le climat, regardez https://youtu.be/w_RFzJ-nFLY (le 1er lien que j’avais partagé n’était pas le bon).

  3. Posté par miranda le

    ET LES MILLIONS DE VOITURES qui circulent sans aucun problème dans toute l’EUROPE nuit..et jour? Inoffensives nos gentilles voitures? Plus écologiques que nos vaches?
    On aura tout entendu.
    En tout cas, les manipulateurs du changement climatique (qui serait surtout un…. cycle …….climatique comme il y en a eu toujours sur cette terre) semblent avoir encore beaucoup de bons jours devant eux. La prolifération de leurs délires continue et risque de contaminer beaucoup de monde si nous ne luttons pas contre eux QUOTIDIENNEMENT.

  4. Posté par combattant le

    La viande contient du FER ?mais pas ce fher là,même le chien le recrache,alors pour nous ce blaireau,peut continuer à brouter l’herbe des champs !Au fait combien de dégénérés circulent dans cette petite suisse fofolle,l’hystérie à taxer !

  5. Posté par Davina Cukier le

    C’est inutile de taxer la viande pour protéger le climat, regardez https://youtu.be/6X4UEawXu-Q

  6. Posté par Chris le

    Un de ces professeurs d’économie qui enseigne la même chose depuis 50 ans? Donc ce type, qui est certainement végan, végétarien ou adorateur d’une autre secte, qui n’à jamais rien produit et certainement jamais bossé dans ladite économie réelle mais est réputé (certainement par des ouvrages et autres publications sentant bon le marxisme) veut empêcher les pauvres et les enfants de pauvres de manger de la viande? Je propose une taxe sur les professeurs d’université qui disent des conneries, ouvrent leurs grandes bouches alors que tout le monde s’en fout et 20 jours par an de travaux généraux à refaire des routes payé le minimum syndical histoire d’apprendre la vraie vie.

  7. Posté par antoine le

    L’hystérie continue :
    « Il faut un impôt sur la viande pour protéger le climat »
    proclame M. Ernst Fehr, professeur d’économie à l’Université de Zurich
    Et cela ne va servir à RIEN au point de vue climat mais va appauvrir la classe moyenne et surtout étendre la marxisme VERT !
    Faux coupable : CO2 !!
    Concernant le climat et les tenants et aboutissants des mensonges, fraude, manipulations, intention de nuire ou de s’en mettre plein les poches :
    Affaire Michael Mann et sa courbe en forme de crosse de hockey.
    Rendus du tribunal.
    https://lesobservateurs.ch/2019/11/20/faute-de-preuves-le-leader-scientifique-du-changement-climatique-perd-son-proces-contre-un-climato-sceptique/#comment-304540
    http://www.cielvoile.fr/2019/08/michael-mann-alarmiste-climatique-prix-nobel-condamne-pour-fraude.html?fbclid=IwAR3n07Gde9rfa3TwuvOMNrZbIEO-0542KDgWFBargk3KFFjM8LSZWx-S9fs
    M. Mann est condamné pour fraude.
    NB: Cette fausse courbe trafiquée a été utilisée pendant des années par le GIEC/IPCC !
    Donc le GIEC nous trompe !

  8. Posté par JeanDa le

    Je propose un impôt sur les cons.
    Ça rapporterait un saladier !!!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.