Bruxelles : 9 individus d’origine turque poursuivis pour 4 viols collectifs

post_thumb_default

Le parquet de Bruxelles a requis ce mercredi des peines de prison de 7 et 8 ans ferme à l’encontre de huit prévenus pour quatre faits de viols collectifs commis entre novembre et décembre 2018 à Saint-Josse-ten-Noode. Le neuvième prévenu encourt, lui, un an de prison pour non-assistance à personne en danger. L’ex-compagnon de la victime l’offrait à ses amis… Contre toute vraisemblance, les prévenus assurent qu’elle était consentante.

Le procès d’une présumée bande de violeurs de Saint-Josse-ten-Noode s’est ouvert ce mardi devant la 54e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. Neuf hommes d’origine turque sont poursuivis pour quatre faits de viols collectifs au préjudice de la petite amie de l’un d’entre eux. Les faits ont eu lieu à Saint-Josse-ten-Noode entre novembre et décembre 2018.

(…)

La Capitale

Via Fdesouche

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.