Un vol d’œuvres d’art chinoises déjoué au château de Fontainebleau

Un projet de cambriolage, au « musée chinois » du château de Fontainebleau, a été déjoué. Six personnes ont été mises en examen. Cinq malfaiteurs sont espagnols, et le sixième chinois. Ils ont été appréhendés juste avant de passer à l’acte. [...]

Le musée chinois de l’Impératrice, aménagé au sein du château de Fontainebleau, accueille près de 800 œuvres d’art rassemblées par l’empereur Napoléon III et son épouse Eugénie dans les années 1860. [...]

Sources : Le Parisien (abonnés), Ouest France

2 commentaires

  1. Posté par Maurice le

    Rappelons aussi ceci, à propos de tous ces objets provenant très certainement du pillage et du saccage du palais d’été de Pékin, qui fut incendié ensuite :
    La Grande-Bretagne se montrait extrêmement hostile à l’annexion par la France de la Savoie et du comtat de Nice, en juin 1860. Pour faire passer la pilule, la France offrit son aide dans les guerre de l’opium que la grande-Bretagne menait contre la Chine. Et c’est ainsi que ces deux larrons, Français et Britanniques, se trouvèrent main dans la main devant le palais d’été de Pékin qu’ils pillèrent et détruisirent, au profit de leurs musées à Londres et à Paris, et certainement aussi de leurs propres collections personnelles. Et la Grande-Bretagne se tut, bien que l’annexion de la Savoie et du comtat de Nice ne l’agréât nullement.
    Rappelons aussi que la Savoie et le comtat de Nice s’étaient défendus et battus contre sept invasions françaises précédentes, celle de 1860 étant la huitième…

  2. Posté par Maurice le

    Tiens, il y avait un Chinois. Peut-être a-t-il été envoyé par son gouvernement pour récupérer quelques objets volés à l’empereur de Chine lors de l’ignoble pillage qui avait eu lieu en 1860, suivi de la destruction du palais d’été de Pékin :
    18 octobre 1860 – Le sac du Palais d’Été – Herodote.net
    https://www.herodote.net/18_octobre_1860-evenement-18601018.php

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.