Munich : agression sexuelle dans les toilettes d’un McDo par un Afghan

Munich - Une femme de 25 ans a été victime d’une agression sexuelle dans les toilettes d’un restaurant McDonald’s.

Elle se trouvait dans le fast-food de la Karlsplatz entre 4h45 et 5h20. Quand elle est allée aux toilettes, un homme l’a suivie sans qu’elle s’en aperçoive et il l’a soudain poussée dans une des cabines. Il a commencé à la déshabiller et à lui attraper les fesses. Mais comme la femme se débattait et criait, il a fini par s’enfuir.

Le suspect a pu être identifié par la police. C’est un Afghan de 26 ans sans domicile fixe.

Il a été arrêté par hasard à une station du S-Bahn jeudi vers 0h45. Il s’était disputé à cet endroit avec une jeune femme de 19 ans. D’après la police, c’était sa petite amie. Au cours de la dispute, il l’a giflée à plusieurs reprises. Des passants ont alors appelé la police, qui l’a arrêté.

Source en allemand : Tag24
Résumé Cenator

Un commentaire

  1. Posté par maury le

    Merci du cadeau les immigrationnistes!!! malheureusement les instigateurs de cette calamité vivent dans des endroits bien protégés: » idiots utiles conseilleurs mais pas payeurs!!! »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.