Suède : une enseignante de 70 ans tuée par son élève et amant afghan débouté du droit d’asile (MàJ : peine réduite en appel pour Amhad)

 

26/12/19 […] Le tribunal l’a condamné à onze ans de prison, mais il a fait appel devant la Haute Cour – qui a réduit la peine de prison à neuf ans et demi. La Haute Cour tient compte du fait que l’élève souffre de troubles mentaux, qui n’étaient cependant pas considérés comme graves au moment […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Palador le

    Encore une pauvre femme d’âge mür, voulant se rendre utile, le coeur sous la main qui le paie cher !

  2. Posté par Palador le

    Encore une pauvre femme d’âge mür le coeur sous la main qui le paie cher !

  3. Posté par Socrate@LasVegas le

    Le recours: LA cause de l’engorgement des tribunaux…
    Lorsque ces cyniques « irresponsables » verront leurs recours systématiquement ALOURDIR les condamnations de meurtrier plutôt que de les alléger systématiquement, la justice pourra faire face plus efficacement à l’augmentation si « bizarre » des crimes depuis 2015…

    Ou peut-être même que ceux-ci diminueront, tout aussi étrangement…

    A regarder: https://www.tvlibertes.com/zoom-jean-louis-harouel-libres-reflexions-sur-la-peine-de-mort
    A lire et à offrir: https://www.payot.ch/Detail/libres_reflexions_sur_la_peine_de_mort-jean_louis_harouel_-9782220096421

  4. Posté par J.-J. le

    Bien fait : )

  5. Posté par antoine le

     »l’élève meurtrier souffre de troubles mentaux »
    Encore un débile muzz !!
    Se sont-ils tous échappés des hôpitaux psychiatriques ou bien c’est leur état  »normal » ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.