Le voile islamique est le marqueur qui montre l’avancée de l’islamisation dans la société

Du voile comme cheval de Troie - Et si son intérêt était tout sauf religieux ?

Depuis dix jours que les médias dissertent sur le morceau de tissu avec lequel certaines musulmanes cachent leur chevelure et exhibent leur aliénation, très peu de femmes voilées ont été invitées dans les débats — ce que d’aucuns regrettent.

Pourtant, les chroniqueurs et les journalistes ont bien raison : inviteriez-vous, dans un débat sur l’abolition de l’esclavage, des esclaves contents de l’être ? Il est temps d’appeler un chat un chat, et le voile islamique une marque de soumission de la femme. « Une antique aliénation », disait très bien Mohamed Kacini en 2003 dans Libé (je crois que jamais un journal n’a régressé aussi vite, et aussi loin) Et rien d’autre.

Aliénées : j’ai dans l’idée que dans leur inculture massive (quand on est l’homme ou la femme d’un seul livre, on est inculte profond), certaines musulmanes ignorent le sens du terme. Est aliéné quelqu’un qui ne s’appartient plus, c’est pourtant simple. Qui a abandonné son libre-arbitre et son autonomie. Inutile d’invoquer les mânes de Marx pour savoir que la religion est l’un des plus grands facteurs d’aliénation. L’opium du peuple, hein…

Une femme voilée est une soumise, comme on dit dans les rituels SM. Qu’elle y trouve du plaisir la regarde. Qu’elle aime mourir de chaud l’été, pendant que son seigneur et maître se pavane en bermuda à fleurs, ça la regarde aussi. Mais qu’elle ne vienne pas nous dire que c’est une obligation religieuse.

A lire aussi : CPE: Une affiche de guerre civile sous prétexte d’être une affiche de réconciliation

D’abord parce que ce n’est pas vrai. Les femmes du prophète n’étaient pas voilées, et nulle part dans le Coran il n’est question de voile. Comme l’a rappelé ce cher Georges Frêche en 2001 (c’était l’époque où ils avaient encore des opinions, parfois, au PS, au lieu d’avoir des états d’âme et Raphaël Gluksmann comme apôtre), la seule obligation était la décence — « se couvrir la poitrine » — et c’est une obligation copiée dans le Talmud par la congrégation de chrétiens et de juifs plus ou moins convertis qui en deux ou trois siècles ont abouti à la version dernière du Coran — voir le Dictionnaire du Coran, dans la collection Bouquins.

Mais ce que j’accepte dans les jeux de domination entre adultes consentants — des jeux qui se déroulent en privé, notez-le bien — est inacceptable dans l’espace public. Blanquer a eu raison (et je connais une foule de profs dont ça écorcherait les lèvres de le dire) de noter qu’en l’état de la loi, une accompagnatrice peut être voilée — mais que les enseignants qui l’acceptent s’interrogent un peu sur l’exemple de servitude qu’ils imposent ainsi aux mômes qui leur sont confiés — nos enfants ! Il est en tout cas remarquable que ces femmes, en vrais missiles téléguidés, soient si volontiers volontaires pour escorter les enfants lors de ces « sorties scolaires » qui sont devenues l’alpha et l’oméga de la pédagogie.

Il faut être bête comme peut l’être un élu du RN à l’Assemblée de Bourgogne pour ne pas comprendre qu’une femme voilée venue assister aux débats avec des mômes n’est là que par provocation : il faut la voir rire pendant que ce Julien Odoul l’apostrophe. Et ses plaintes sur le traumatisme causé à son fils sont un pur artifice rhétorique. Au passage, j’attends que les belles âmes qui s’en sont émues évoquent les centaines d’orphelins pas du tout traumatisés par l’assassinat de leurs parents, depuis quatre ans que l’islamisme est passé en version violente. À commencer par ceux des quatre policiers tués par un extrémiste à la Préfecture de police — et dont personne ne parle.

source:

6 commentaires

  1. Posté par Beghriche le

    Bonsoir,
    J’aimerai juste avoir les références de l’auteur de cet article qui avance que les femmes du prophètes n’étaient pas voilées.
    Pour approfondir ma connaissance du fait.
    Bien à vous.

  2. Posté par Antoine le

    Voir l’image ci-dessus.
    On n’a PAS du tout envie de voir ce qu’il y a sous ces voiles …
    Le fitness : connait pas !
    La taille fine : connait pas !
    Les produits de beauté : pour quoi faire …

  3. Posté par Antoine le

     »Il faut être bête comme peut l’être un élu du RN à l’Assemblée de Bourgogne pour ne pas comprendre qu’une femme voilée venue assister aux débats avec des mômes n’est là que par provocation : il faut la voir rire pendant que ce Julien Odoul l’apostrophe. Et ses plaintes sur le traumatisme causé à son fils sont un pur artifice rhétorique »
    Cette femme fait de la provocation, l’islam est provocateur et essaie par tous les moyens de nous torpiller !
    https://www.20minutes.fr/politique/2627647-20191014-polemique-conseil-regional-contrairement-dit-elu-rn-accompagnatrice-droit-porter-voile
    Lorsque M. Julien Odoul interpelle la présidente Marie-Guite Dufay, nous constatons :
    – Elle rayonne de splendeur et elle rit ! Cela signifie que M. Odoul et le système est tombé dans le panneau… ça marche !!
    – Son fils vient se faire consolé sur ses genoux ! Superbe comédie !
    – C’est bizarre, personne n’applaudit à la fin de la représentation théâtrale …
    Fini la provocation muzz islamique ! Il faudra statuer encore une fois ou une fois pour toute concernant ce petit bout de tissus … ce n’est PAS innocent !

  4. Posté par Sergio le

    La bêtise feinte sert de rempart aux négationnistes. Nos journalistes militants simulent constamment la surprise lors des actions terroristes, des menaces et des provocations quotidiennes des islamistes. Ils ne manquent jamais de jouer les scandalisés si quelqu’un devait s’étonner de leur prétendue naïveté.

  5. Posté par Léo C le

    Dans mon quartier, j’aperçois désormais, de temps à autres, des bâchées.
    Il y a encore deux ans, ce n’était pas le cas.

    Mais nous sommes de sombres identitaires réducteurs et bas du front face à une joyeuse diversité enchanteresse et prometteuse.

    Comme aucune réaction de nos guignols à gages ne s’oppose à cette infection qui se propage, pourquoi les muzz se gêneraient-ils ?

    Ils vont changer de braquet, encore.

  6. Posté par Vautrin le

    Ben que le truc islamique dont se déparent les musulmane soit un marqueur de l’islamisme, nous le savions depuis longtemps. Et les politicards le savent aussi très bien, mais il ne faut pas compter sur eux pour agir. Les « drwââ de l’Haume » sont devenus un poison mortel pour la liberté.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.