Italie : « Vous voulez un titre de séjour ? Déclarez-vous homosexuel », la combine des défenseurs des migrants pour les faire rester

Italie – « Voulez-vous un permis de séjour ? Déclarez-vous gay » : Voilà l’astuce de certains avocats qui assurent la défense des migrants arrivant en Italie.

Comment obtenir un permis de séjour lorsque les possibilités sont comptées sur les doigts d’une main ? En vous déclarant homosexuel. L’astuce doit être assez courante si la réponse des migrants rencontrés est presque toujours la même : « Mon avocat m’a dit que si je veux un permis de séjour, je dois obtenir la carte Arcigay ». Lorsque nous demandons à nos interlocuteurs s’ils sont homosexuels, la réponse fuse : « Non, je suis hétérosexuel ». Un garçon du Sénégal nous dit même qu’il a une femme et des enfants et espère qu’à l’avenir ils pourront le rejoindre en Italie. La raison de ce migrants est simple : obtenir un permis de séjour.

(…)

Un avocat nous dit qu’il a suivi plus de 500 cas et qu’il n’a jamais rencontré de vrais réfugiés. « Ceux qui arrivent dans la plupart des cas sont des migrants économiques. Souvent, leurs histoires sont toutes identiques, le même scénario, alors je leur dis tout de suite de ne pas me mentir, sinon je ne peux pas les aider. À ce stade, nous travaillons sur les détails, nous essayons de mettre en évidence les aspects qui peuvent suggérer un état de danger réel et, dans certains cas, lorsque le migrant vient d’un pays où l’homosexualité est illégale, on peut essayer de suivre cette voie: Je l’ai fait récemment avec un gars de Gambie ».

(…) Corriere.it

Merci à Cecilia

Via Fdesouche

3 commentaires

  1. Posté par Gérard Guichard le

    Ben donc, c’est bien la preuve que ces activistes hippies-soixante-huit-chinois et descendants -ainsi Trogneux et Macron en France- n’attachent pas d’importance à ce dont ils parlent -surtout depuis 68- mais aux nombres de manipulés (filles-mères, hystériques, homosexuels, migrants, etc., etc.) dont ils peuvent faire état auprès des activistes en chef qui les emploient

  2. Posté par Palador le

    Ca fait longtemps que ça existe, des défenseurs de migrants leur faisaient apprendre un texte par coeur sur d’éventuelles discriminations et répressions politiques dans leur pays d’origine…

  3. Posté par Yolande C.H. le

    Comment un état de droit peut-il se maintenir si même les hommes de droit transgressent le droit. Que des magouilles pour obtenir… des droits ! Quel bel avenir.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.