La magistrate Carla Del Ponte veut que la Suisse rapatrie les djihadistes

Nos médias continuent à nous préparer au retour de ces assassins, comme si ces gens qui haïssent les non musulmans pouvaient retourner tranquillement chez nous.

De plus, on rappelle à cette magistrate que des islamistes se trouvent déjà en liberté dans nos rues.

Ces djihadistes auraient beau jeu de mentir puisque les preuves sont extrêmement difficiles à réunir, spécifiquement avec une Suisse laxiste à souhait. Or le doute profite à l'accusé, élément que cette magistrate évite de mentionner. Ce sont bien plutôt des peines légères avec sursis qui seraient appliquées à ces criminels. En outre, ils pourraient islamiser nos prisons pendant leur détention.

**********

La magistrate Carla Del Ponte ne comprend pas la position du gouvernement sur le rapatriement des djihadistes suisses. Elle souhaiterait qu'ils soient jugés dans notre pays.

Il est important de connaître les faits et de savoir pourquoi une personne est partie à la guerre, estime l'ancienne procureure générale de la Confédération. «Ce n'est que de cette façon que nous pourrons apprendre quelque chose de ces cas». Les procureurs en Suisse pourraient sans problème inculper ces personnes.

[...]

20min.ch

7 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Je commets un excès de vitesse dans le pays X et je me fais juger dans le pays A (pays de naissance) ou le pays B ou C selon le nombre de passeports reçus …
    D’autre part dans le pays X je risque 6 mois de prison et 10’000.– Frs d’amende, dans le pays A, je ne risque rien car la législation en cours ne reconnait pas ce type d’effraction … ou il n’y a pas d’entre-aide judiciaire concernant ce type de délit … etc … etc …
    On les connait d’avance toutes ces subtilités juridiques que seuls les avocats grassement payés par NOS soins connaissent par cœur !

  2. Posté par combattant le

    Cette dame,doit retourner à ses géraniums,nous pondre une idée pareille pour une magistrate de pacotille,c’est droit un 1er avril !Que cette dame d’une autre époque,claque la porte,on s’en portera BEAUCOUP MIEUX.Autre proposition,chez ELLE cette équipe de tueurs !,nous lui souhaitons bonne chance pour son AVENIR.

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    Elle a entièrement raison. Elle donne même raison à ceux qui ont initié l’initiative pour le renvoi des criminels que les charlots de gauche et leurs larbins du centre et de la droite mous combattaient. Oui, c’est dans le pays d’origine que doivent être jugés les criminels. Un Algérien qui commet un crime en Suisse DOIT être jugé en Algérie.
    Voici toute la contradiction de ces tartufes, de ces pitres qui pensent plus à leur gloriole qu’au bien-être des citoyens qu’ils sont censés défendre.

  4. Posté par Mady le

    Mais de quoi elle se mêle. On n’en veut pas de ces djihadistes. Ils sont partis de leur plein gré. Ils ont tué, violé et commis d’autres exactions. Ils doivent être jugés dans le pays où ils ont choisi d’aller. Donc, pas de retour. Ce serait quand même trop facile.

  5. Posté par Bussy le

    C’est elle qui va les entretenir à vie ? Tout en risquant un jour ou l’autre de se faire égorger en remerciements ?

  6. Posté par Mady le

    Non, mais elle est tombée sur la tête. Que ceux qui sont partis soient jugés à l’endroit qu’ils ont choisi. C’est là-bas qu’ils ont tué, donc pas retour en point c’est tout.

  7. Posté par Zinzin le

    Les jihadistes n’ont pas commis de crime en Suisse. Ils doivent être jugés à l’endroit de leurs exactions et punis en conséquence. La Suisse n’a rien à faire dans cette affaire, si ce n’est que de la com.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.