Les Suisses paieraient 1,1 milliard de francs de primes maladie en trop

Une enquête menée par Santésuisse et relayée par la SonntagsZeitung, révèle que les Suisses paient plus d'un milliard de francs de primes d'assurance maladie en trop. Le prix des médicaments est notamment visé.

Pour parvenir à ce résultat, l'association faîtière de l'assurance maladie a calculé combien d'argent la Suisse pourrait économiser si tous les médicaments consommés annuellement étaient aussi bon marché que dans des pays comparables de l'Union européenne (UE).

La différence ajustée entre les prix de l'UE et ceux de la Suisse s'élève à 1,1 milliard de francs. Pour une famille de quatre personnes, cela se traduirait par une réduction annuelle des primes d'environ 380 francs.

Jusqu'à 100% plus chers

Le président de Santésuisse, Heinz Brand, demande des mesures au Conseil fédéral. On ne peut plus tolérer que "de nombreux médicaments dont la protection par brevet a expiré coûtent jusqu'à 100% de plus qu'à l'étranger".

L'industrie pharmaceutique s'oppose aux mesures proposées pour réduire le prix des médicaments. Anita Geiger de l'association Interpharma rejette une révision annuelle des prix, comme demandée par Heinz Brand, "parce que les coûts pour les autorités et les entreprises seraient triplés et hors de proportion avec les économies réalisées".

ats/jfe

source:

3 commentaires

  1. Posté par sophie le

    Matelot : les emballages sont les mêmes dans l’europe que chez nous, qu’est-ce qui justifie que le prix soit 80% plus cher en Suisse??? exactement comme Avastin vs Lucentis pour la DMLA, Avastin 80 fr Lucentis 1000 frs l’ampoule… Avastin autorisée dans toute l’Europe pour soigner la DMLA en Suisse non remboursée, seule Lucentis est remboursée…. minimum 3 injections, c’est juste qu’on nous prend pour des cons!!! Maintenant je vote à droite, mais à voir… tous les politiques de tout bord s’en foutent, on a bientôt tous une franchise à 2500frs pour arriver à payer nos primes et les vrais problèmes ne sont jamais abordés… un silence abyssale s’est emparé des politiques qu’ils soient de gauche ou de droite!!! a se demander si dans ces deux milliards, entre le prix des médocs et la Lucentis ne sert pas en partie à arroser tout ce milieux!!!

  2. Posté par Matelot le

    Quand je vois le nombre d’emballages de médicaments entamés mais jamais finis que l’on doit rapporter à la pharmacie pour leurs élimination, C’est peut être là qu’il y a une piste à explorer. Comment? Et bien en pratiquant comme dans certains pays, à savoir qu’ils donnent exactement le nombre de cachets prescrits. Pas de déchets où très peu, pas de médicaments rapportés. Un pays qui pratique de la sorte est la Thaïlande. Et ce pays occupe le 6ème rang mondial au niveau de la qualité de ses prestations médicales en 2019.

  3. Posté par sophie le

    Donc si on comprend bien, si on ajuste le prix des médicaments en Suisse au prix de l’UE cela fait couler les firmes pharmaceutiques??? on ose tout de même rappeler à Mme Geiger que nous ne sommes que 8,5 millions en Suisse contre 741 millions en Europe, alors si c’est pour nous dire des conneries qu’elles soient au moins vraisemblables!!!.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.