Traversées de migrants en Manche : la France est-elle la nouvelle Grèce ?

 

castaner
La Manche suit-elle le même chemin que la mer Méditerranée ? 86 migrants ont été interceptés entre la France et l’Angleterre le 10 septembre à bord d’embarcations. Christophe Castaner a demandé une aide financière aux Britanniques. Migrants : l’appel de Londres ? Moins médiatiques que celles ayant lieu en mer Méditerranée, les traversées de migrants […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Lucie le

    Pas forcément que via la Manche. Voici ce qui est prévu par la commission européenne et suite aussi à la « Global conversation » sur Euronews

    « Apparemment, un accord avec l’Italie: un bateau réfugié sur quatre devrait se rendre en Allemagne.

    Pendant des années, l’UE s’est battue pour réglementer la manière dont les bateliers de la Méditerranée devraient être répartis dans toute l’Europe. Selon les médias italiens, un accord est maintenant imminent. L’Allemagne et la France auraient accepté d’accepter 25% des migrants à l’avenir.

    Selon un rapport de « La Repubblica » , l’accord devrait s’appliquer aux plaisanciers sauvés dans les eaux internationales de la Méditerranée. Les 50% restants seront distribués dans d’autres pays de l’UE. L’Italie ne veut pas accueillir plus de dix pour cent des boat people dans son propre pays. Selon l’accord, le nouveau gouvernement de Conté veut mettre fin au blocus portuaire des navires de sauvetage en Méditerranée. L’accord vise à assurer la distribution rapide des bateaux réfugiés avec des quotas prédéterminés. À l’heure actuelle, de nouvelles consultations ont eu lieu entre les pays participants. Selon Repubblica, l’accord n’est pas encore acquis, mais l’intention est de parvenir à un accord.

    L’Italie avait catégoriquement refusé d’accepter de nouvelles embarcations par bateau depuis 2018 car il n’y avait pas de système de quotas dans l’UE, qui devrait alors être responsable des réfugiés admis. L’accord, qui pourrait être adopté lors du sommet de l’UE à Malte le 23 septembre, prévoit, selon « La Stampa » , que les réfugiés resteraient dans le pays d’arrivée pendant un mois au maximum, puis seraient distribués aux autres pays de l’UE sous la nouvelle clé.

    Selon un rapport de « La Repubblica » , l’accord devrait s’appliquer aux plaisanciers sauvés dans les eaux internationales de la Méditerranée. Les 50% restants seront distribués dans d’autres pays de l’UE. L’Italie ne veut pas accueillir plus de dix pour cent des boat people dans son propre pays. Selon l’accord, le nouveau gouvernement de Conté veut mettre fin au blocus portuaire des navires de sauvetage en Méditerranée. L’accord vise à assurer la distribution rapide des bateaux réfugiés avec des quotas prédéterminés. À l’heure actuelle, de nouvelles consultations ont eu lieu entre les pays participants. Selon Repubblica, l’accord n’est pas encore acquis, mais l’intention est de parvenir à un accord.

    L’Italie avait catégoriquement refusé d’accepter de nouvelles embarcations par bateau depuis 2018 car il n’y avait pas de système de quotas dans l’UE, qui devrait alors être responsable des réfugiés admis. L’accord, qui pourrait être adopté lors du sommet de l’UE à Malte le 23 septembre, prévoit, selon « La Stampa » , que les réfugiés resteraient dans le pays d’arrivée pendant un mois au maximum, puis seraient distribués aux autres pays de l’UE sous la nouvelle clé.

    Le quatuor par pays veut impliquer d’autres États dans des quotas

    Le nouvel accord vise à faciliter une répartition plus rapide des réfugiés, quelles que soient les règles de Dublin. Selon l’accord de Dublin, jusqu’à présent, le pays est responsable du processus d’asile, dans lequel les migrants entrent pour la première fois sur le sol européen. L’Italie, par contre, avait farouchement résisté dans le passé. La future présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, avait également indiqué que la distribution devrait être réglementée à l’avenir de manière plus équitable.  »

    https://www.focus.de/politik/ausland/kurz-vor-eu-treffen-in-malta-offenbar-einigung-mit-italien-jeder-vierte-mittelmeerfluechtling-soll-nach-deutschland_id_11138734.html

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.