Thuram : « Il y a du racisme dans la culture blanche. Les Blancs pensent être supérieurs. Les Noirs ne traiteront jamais les Blancs de cette façon »

 

Le champion du monde 98 Lilian Thuram a réagi aux cris racistes dont a été victime l’attaquant de l’Inter Romelu Lukaku. Il évoque la France, où les matches sont interrompus en cas de comportements homophobes. « Il faut prendre conscience que le monde du foot n’est pas raciste mais qu’il y a du racisme dans la […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

11 commentaires

  1. Posté par miranda le

    IL suffit à Mr Thuram d’avoir reçu quelques insultes racistes pour décider que des blancs en général sont des racistes, suprématistes et arrogants etc…

    Après avoir discuté avec quelques amis noirs, ouverts, tolérants et bien dans leur peau, je leur ai demandé s’ils avaient souffert du racisme. Ceux-ci m’ont dit que non, qu’ils avaient des rapports sympathiques avec les blancs. Mais qu’ils avaient évidemment rencontré des individus racistes mais ne s’étaient pas confondus avec ce que pensaient ces gens là, du noir.

    Donc, il faut que Mr Thuram se demande qu’est-ce qui fait obstacle chez lui à une relation détendue avec un blanc. OU dans quel milieu blanc baigne-t-il pour vivre ce racisme qui semble permanent pour qu’il lui soit nécessaire d’en parler très souvent ?

    Car CERTAINS blancs qui n’aiment pas l’autre différent, ça existera toujours. Et CERTAINS noirs qui n’aiment pas les autres différents existeront eux aussi, toujours
    .
    Rokaya Diallo qui était une spécialiste de la plainte déclarait aussi que le racisme était trop fort en France, alors que son association enregistrait environ 310 plaintes/an pour un pays de 64 millions d’habitants.
    Mais il fallait bien qu’elle aille en parler sur les plateaux télés afin que les subventions « nourrissent » son association.

  2. Posté par Bernard le

    Si il veut voir le vrai racisme, qu’il aille voir en Afrique les guerres et les atrocités que les africains commettent entre tribus et ethnies.

  3. Posté par Tommy le

    Je pense que l’ étude de la répartition des Prix Nobel au sein de la planète lui permettra de revisiter sa conception du développement intellectuel des différentes ethnies.

    Mais chez lui, le moteur à vapeur ou le téléphone sont encore le fruit de la  » magie  » opérée chez les Blancs.

  4. Posté par Michel le

    Cassius Clay alias Mohamed Ali : « Les Blancs et les Noirs ne peuvent coexister, c’est la nature, c’est tout. » et  » Dieu nous a rendus différents […], qu’y a-t-il de triste que je veuille que mes enfants me ressemblent ? Tout parent a ce même souhait. Il n’y a rien de triste au fait que je refuse de diluer ma race. »
    Mais si un blanc dis cela, il sera accusé de racisme et traîné devant les tribunaux !
    Alors que Thuram ose dise « Les noirs ne traiteront jamais les blancs de cette façon, et pour n’importe quelle raison. L’histoire le dit. », ne me fait pas même sourire .
    ET de quelle « histoire » parle t’il ?
    Au Zimbabwe et en Afrique du Sud , voyez comment ont été traités les Blancs qui ont construit ces pays africains : expropriés ou assassinés par les gouvernements noirs pour mettre des noirs à leur place. Ces pays autrefois les plus riches d’Afrique et exportateurs sont maintenant ruinés et les populations aidées par les associations humanitaires !
    Charles de Gaulle, lui, il avait tout compris « Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème.
    Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre.
    Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras.
    Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs»

  5. Posté par Hexgradior le

    Monsieur Thuram, allez donc le dire aux Blancs d’Afrique du Sud, ils apprécieront certainement la nuance de vos propos…

  6. Posté par zlatan le

    On est vraiment dans l’inversion complète des valeurs. Parlant de racisme, à la sauce Thuram, qu’il aille discuter avec les africains du nord, chez eux, pas ceux vivant en europe. Il sera sacrément surpris par leurs propos pas forcément sympathiques, voire carrément dégradant, envers les habitants subsahariens. Il n’y a qu’un europe de l’ouest où l’on est (obligé ?) très tolérant. Quant à l’europe de l’est, elle désire une homogénéité culturelle et lingustique. Et je ne parle pas encore des japonais, ce sont des insulaires, vous savez …

  7. Posté par Yannick le

    Parler « des noirs » et « des blancs » n’est-ce pas là le début du racisme ?

  8. Posté par Bussy le

    L’Afrique a tout pour être le paradis sur terre, pourquoi ça n’est pas le cas ?
    Et pourquoi la plupart des Africains cherchent à venir vivre parmi ces racistes de Blancs ?

  9. Posté par Michel Vasionchi le

    Et si le complexe de certains noirs ,était de se rendre compte lors de la marche de l’évolution du monde ,qu’ils ne sont pas supérieur ni au blanc et ni aux autres , alors que ,les hommes jaunes et d’ autres couleurs , n’ont pas ce type de problème..

  10. Posté par ADIL KERTATI le

    Il y a de tout dans toute les races …

  11. Posté par Jean-Claude le

    je trouve très intéressant la remarque de cet « exfouteux » … je pense que le fait de poignarder un inconnu de préférence blanc dans les rues en France ou en Allemagne n’est pas un acte raciste ! Ceci démontre aussi très bien la valeur d’un blanc aux yeux des non-blancs … et aussi le niveau d’information de cette personne de couleur!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.