Pour en finir avec les mensonges européens sur le Donbass

Michel Garroté
Politologue, blogueur

-

Pour en finir avec les mensonges européens sur le Donbass

-

Michel Garroté  --  La guerre du Donbass, c'est 13'000 morts, 30'000 blessés et un million de réfugiés. Et pour ceux qui l'ignorent  --  parce que nos médias mentent  --  le Donbass est une région majoritairement russophone et qui a historiquement appartenu plus longtemps à la Russie qu’à l’Ukraine. Les "russophones" du Donbass qui, en fait, sont des Russes, mais bon, je ne voudrais surtout pas semer la pagaille... Les relations du Donbass avec la Russie sont donc importantes et les liens profonds. Moscou est d’autant plus concernée que la guerre se déroule sur  sa propre frontière. Le Kremlin n’a pas pour autant envoyé son armée sur place  --  contrairement à ce que certains médias ont laissé croire  --  ce sont des volontaires locaux qui se sont eux-mêmes organisés en armée.

-

La République populaire de Donetsk et la République populaire de Lougansk :

-

Moscou apporte du conseil militaire et un soutien logistique, mais ça ne va pas plus loin que cela. Les États-Unis, en revanche, fournissent les militaires ukrainiens en armes, conseillent l’armée ukrainienne et envoient des soldats sur place, officiellement pour "assurer de la formation"... Le Donbass indépendantiste est organisé en deux république,s la République populaire de Donetsk (RPD) ; et la République populaire de Lougansk (RPL). Ces deux républiques ont proclamé leur indépendance suite aux événements du Maïdan et au coup d’État qui a renversé le président Ianoukovicth. Les habitants du Donbass ont voté leur autonomie par référendum et c’est à partir de ce moment-là que Kiev leur a déclaré la guerre [cf. première source en bas de page].

-

En finir avec les sanctions antirusses :

-

La diplomatie ukrainienne admet que les sanctions antirusses n’ont pas abouti aux résultats escomptés. Le deuxième point de la stratégie ukrainienne, à savoir l’isolement de la Russie, est remis en question, a annoncé la vice-ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine, Elena Zerkal. Elle estime que le maintien des sanctions ukrainiennes à l’encontre de la Russie est peu probable.

-

Elena Zerkal a effectué cette annonce le vendredi 23 août 2019. "Il ne faut pas s’attendre à ce que tout soit simple. À mon avis, il est peu probable que nous puissions continuer à maintenir les sanctions et l’isolement de la Russie. Les sanctions n’ont pas donné les résultats escomptés", a clairement précisé Elena Zerkal [cf. deuxième source en bas de page].

-

En finir...

-

Il est temps d'en finir avec les mensonges européens sur le Donbass. Plus particulièrement, il est temps d'en finir avec les mensonges du couple (de naufragés) Macron / Merkel sur tout ; sur rien ; et sur n'importe quoi (sur Greta qui a fumé la moquette, sur la farce onéreuse du G7, etc.).

-

Michel Garroté pour LesObservateurs.ch, 23.8.2019

-

Sources :

-

https://www.causeur.fr/donbass-13-000-morts-nikola-mirkovic-russie-ukraine-kiev-164672

-

https://fr.sputniknews.com/international/201908231041972920-lukraine-estime-peu-probable-que-les-sanctions-contre-la-russie-perdurent/

-

5 commentaires

  1. Posté par Michel Vasionchi le

    Chapeau voilà un article qui réveille..! bizarrement cet article, me fait pensé (et oui des fois je pense) , à un autre problème , comme la légalité de la présence des troupes turques ,US et autres en Syrie ?

  2. Posté par Lucie le

    Je confirme le précédent commentaire et donne un exemple.

    En effet, « le fait qu’il y ait des chars russes ne signifie pas non plus qu’il y a une armée russe ! »

    « Xavier Moreau – Des chars russes dans le Donbass !
    « VOIR LA VIDÉO »

    24/08/2019
    Xavier Moreau est analyste politique et fondateur de Stratpol. Il commente régulièrement l’actualité concernant la Russie et l’Ukraine, et analyse dans cette video les « preuves » apportées par un site anglais de la présence de l’armée russe dans le Donbass, et entre autres, des fameux chars T-72B3 typiquement russes, à l’été 2014.

    Voir l’analyse complète en vidéo :

    http://www.donbass-insider.com/fr/2019/08/24/xavier-moreau-des-chars-russes-dans-le-donbass/

  3. Posté par Esaïe le

    C’est sur que avec la Russification qu’il y a eu pendant l’empire Russe qui avait interdit l’Ukrainien puis avec l’URSS qui a massivement déplacer les populations et promouvait aussi le Russe et la culture Russe, c’est parce qu’ils parlent Russe qu’ils sont forcément Russe.
    Et les Russes ne fournisse pas uniquement des conseils, comment expliquer les chars et véhicule militaire qui ne faisaient pas partie de l’arsenal de l’armée Ukrainienne et qui sont au mains des républiques séparatistes ?
    J’étais cette été en Ukraine et même les plus Russophones se sentaient pleinement Ukrainiens et ça même dans l’extrême Est près de la frontière!
    Si la France armais les frontaliers jurassiens pour prendre le contrôle du Jura, vous tiendriez le même putain de discours en disant que parce qu’ils parlent français c’est en fait des français ? et que comme sur les 1000 dernières années ils n’ont été que 20% Suisse donc ils appartiennent de fait aux Français ?

  4. Posté par maury le

    Tout ça instrumentalisé par les states et l’ue complice????13.000 morts 30.000 blessés pour vouloir déstabiliser le président de Russie et s’emparer d’une région légitimement russe? mais alors tout est possible tout est permis même assassiner des innocents au nom de je ne sais quelle idéologie
    Monsieur Poutine je vous admire et je me demande comment vous avez encore le courage de dialoguer avec des assassins qui se drapent de vertus qu’ils ne possèdent pas,des menteurs patentés ,des politicards pourris qui vous reçoivent en se pinçant le nez et qui n’ont même pas le courage de leurs actes!!!
    « Ne vous y trompez pas ,on ne se moque pas de Dieu ,ce qu’un homme aura semé il le récoltera aussi »
    ,

  5. Posté par Lucie le

    Voilà un article qui explique tout, merci !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.