Pape François : l’identité « ne se négocie pas », mais…

 

Roms
Dans un entretien accordé à un quotidien italien le 9 août, le pape François a dénoncé l’idée de « souverainisme », qu’il considère comme une attitude de « fermeture » qui « mène à la guerre ». Pape François : « souverainisme » et risques de guerre Les dernières déclarations à la presse du Souverain […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

9 commentaires

  1. Posté par pepiou le

    Le satanisme et la pédophile sont les deux mamelles cardinales de cette secte idolâtre appelée Église catholique romaine.

  2. Posté par Damien Roch le

    Regis gérard , le commentaire est bien ,si ce n’est sur le mot « anté » .
    Il n’y a que des spéculations sur le sujet ,et centre du sujet de la confusion .

  3. Posté par Saint Augustin le

    Au secours on coule

  4. Posté par Gérard Guichard le

    De toute façon, les gens qui, dans une même conversation, expriment 15 points de vue différents, ce sont, en termes de rationalité contemporaine, des pervers narcissiques manipulateurs

  5. Posté par Sergio le

    Si l’Église catholique voulait se saborder, elle n’agirait pas différemment. Avoir nommé Pape le cornuto Bergoglio n’est pas anodin, nous savions la papauté et l’église sur le déclin depuis des décennies, mais de là à vouloir dégoûter les derniers chrétiens de leur foi il y a un pas que cette défroque Jésuite franchit allègrement. Ça, c’est blasphématoire, ça, c’est du parjure, c’est l’Église que l’on assassine.

  6. Posté par Vautrin le

    Ce Bergoglio est comme Macron : il dit tout et le contraire de tout. Des gugusses de cet acabit sont dangereux.

  7. Posté par Régis Gérard le

    Ce (prétendu) pape n’a aucun discours spirituel. Il est exclusivement politique. Sa technique relève de l’escroquerie morale et la manipulation des sentiments, de l’enfumage. Dire une chose, en faire une autre. Il dit souverainisme, mais il pense souveraineté. Il parle pour l’Europe et contre les peuples. Il dit « sauver l’Europe », mais il pense « renforcer le pouvoir européen ». Bref, en un mot comme en cent, les catholiques feraient bien de s’informer plus profondément sur celui en qui nombre d’intellectuels de haut niveau (éjectés violement des académies pontificales) voient déjà un précurseur de l’Antéchrist, car avec lui, c’est le massacre de l’Église traditionnelle, la promotion déguisée des théories du genre*, de l’islamisation, de la relativité religieuse, et la promotion du mondialisme.
    Bergoglio = imbroglio. Gentil à l’extérieur, monstrueux à l’intérieur. Débonnaire pour les naïfs, dictateur pour les prêtres fidèles. Il piétine les ordres religieux, la morale, les rites, la véritable adoration due à la Sainte Trinité. Sait-on que cet homme qui se prosterne devant les caméras pour laver les pieds de migrants et baiser ceux des dirigeants soudanais ne s’est jamais agenouillé devant le saint Sacrement? Quand on a compris cela on a tout compris. L’histoire jugera celui qui a été annoncé par saint François lui-même comme « le destructeur ». Avec cet individu, l’idolâtrie du pape atteint son objectif satanique, installer sur le trône de Pierre l’abomination et le désolation. C’est déjà un massacre, ce sera un crime contre l’humanité, et cela finira en blasphème contre le Saint-Esprit.
    *voire de la pédophilie, comme le montre le voile huméral utilisé lors des JMJ de Panama, constellé de logos « boy lover » identifiés par le FBI lors de l’affaire du « pizza-gate », que le pape est un des premiers à avoir dénoncé comme fake-news conspirationniste lors de sa publication, on se demande bien comment il aurait pu le savoir ….mais c’est tabou, tabou, tabou….

  8. Posté par Michel Vasionchi le

    En pleine crise de sénilité le pape François…avec ce type de raisonnement de dhimmi béat, l’on comprend mieux l’avancée des préceptes islamiques dans nos sociétés !

  9. Posté par Bussy le

    L’imam Bergoglio parle…. parle….. parle….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.