Le GIEC, le fabricant subventionné du mythe réchauffiste moderne

post_thumb_default

 

Ce serait un puissant briseur du mythe réchauffiste, l’auteur climato-sceptique qui parviendrait à démontrer combien l’adjectif cartésien et la notion même de rationalité sont inapplicables à l’Église de climatologie. Les prophéties alarmistes du GIEC nous délivrent de l’usage habituel des mots cartésien, méthodique et logiquement cohérent. Une grave erreur de langage serait ainsi effacée et, […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Nicolas le

    La propagande du réchauffement climatique anthropique nous submerge en même temps qu’une invasion migratoire programmée et organisée, de populations barbares. Des masses d’individus pour la plupart illettrés voire analphabètes, sans compétences , donc inemployables. Nourris, logés et soignés aux frais du contribuable, et ça coûte bonbon! Or les budgets des collectivités ne sont pas extensibles. Quel gouvernement oserait proposer une hausse d’impôts pour entretenir tous ces parasites sociaux? Combien de contribuables accepteraient de se voir ponctionner leur salaire pour ces indolents qui se baladent dans la rue pendant les heures de travail? Par contre payer une taxe CO2 pour sauver la planète et préserver l’avenir de ses enfants c’est moins rébarbatif. Etrange coïncidence?!?

  2. Posté par Vautrin le

    Puissante analyse. Je diffuse.

  3. Posté par Victor56 le

    Le GIEC n’est pas une instance que scientifique, c’est , ce qui fait sa puissance mondiale, une instance dans l’ONU « politico-financièro-scientifique » suscitée au début et tenue par Al-Gore le « Poulidor » de la présidentielle américaine reconverti en protecteur phare écolo-apocalypse CO2.

  4. Posté par Mélopée le

    Cette hystérie médiatique (uniquement en occident !) est destinée :
    1. A détourner les moutons des événements majeurs qui se produisent : invasion de l’occident par le tiers-monde, criminalité allogène, islamisation, guerres, destruction des nations et des identités occidentales, pillage généralisé des moutons par la finance internationale (dette, taux négatifs notamment), faillite des banques (Deutsche Bank p. ex.), affaires majeurs (Epstein p. ex.), etc..
    2. Faire voter pour la gauche et l’extrême gauche, c’est-à-dire les partis immigrationnistes, sans-frontiéristes, bref, Nouvel Ordre Mondial bolchévik compatibles.

  5. Posté par Michel Vasionchi le

    les créateurs de la structure du GIEC ,semble être les promoteurs d’une nouvelle doctrine de la pensée unique au service d’une dictature verte ..l’évolution politique parait « normale voir naturelle  » vu que la dictature de la Rose ,a fait faillite au 20ème siècle , donc, le recyclage bat son plein.!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.