Berlin attaque Salvini : « Rouvrez les ports aux navires des ONG ».

L'Allemagne fait pression sur le gouvernement italien afin de l'obliger à accueillir les migrants : "Quel est l'intérêt de faire attendre les navires ?"

Berlin revient pour faire lourdement pression sur le gouvernement italien.

L'appel a été lancé par le ministre de l'Intérieur, Horst Seehofer, qui l'a adressé directement à Matteo Salvini en se plaignant que, "au cours des douze derniers mois, l'Allemagne a accueilli 180 réfugiés en Méditerranée" et en accusant l'Italie de ne pas faire assez pour gérer l'urgence des débarquements.  Cette accusation est totalement infondée, étant donné que l'Union européenne nous [les Italiens] a laissés seuls pendant des années pour gérer les flux irréguliers de personnes désespérées embarquant depuis les côtes d'Afrique du Nord.

Au cours des sept derniers mois, les attaques du gouvernement allemand ont été continues. Aussi la récente révélation de la présence de deux journalistes de la télévision d'Etat Ard à bord du navire Sea Watch 3 nous a fait ouvrir les yeux sur les intérêts de Berlin à fomenter le chaos en Méditerranée pour mettre en difficulté le gouvernement de Giuseppe Conte [Président du Conseil des ministres d'Italie] et, en particulier, Salvini.

Selon l'enquête publiée par un site de contre-information d'extrême droite, Journalistenwatch.com, l'attaque éclair du commandant Carola Rackete à Lampedusa (de l'incursion au large des côtes libyennes à l'arrivée dans le port sicilien, à cela s'ajoute l'éperonnage contre le patrouilleur de la Guardia di Finanza) est "une brillante œuvre de propagande" de la chaîne publique allemande, "probablement avec l'intention de provoquer à tout prix une confrontation avec les autorités italiennes". Un dessin inquiétant qui, selon une analyse approfondie du Guardian, aurait pu être soutenu également au sein de l'exécutif dirigé par la chancelière Angela Merkel (une thèse, entre autres choses, également confirmée par l'ancien chef des services secrets Hans-Georg Maaßen).

Après le silence qui a suivi le cas de Sea Watch 3, un bateau appartenant à une ONG allemande, Seehofer est revenu pour frapper fort contre Salvini, agitant le cas du "Gregoretti",  un navire de la Garde côtière amarré dimanche dernier devant le port d'Augusta avec 115 migrants clandestins à son bord.

"Matteo [Salvini], quel est l'intérêt de toujours appliquer la même procédure si au final les migrants finissent toujours par débarquer à terre ?", a-t-il déclaré hier lors d'une conférence de presse à Berlin. "Je veux éviter - poursuit-il - une répétition du même schéma à chaque fois, avec un bateau transportant des migrants qui attendent 8 ou 14 jours au large des côtes italiennes et Salvini qui ne veut pas qu'ils débarquent. Mais ils finissent toujours par se retrouver à terre de toute façon, parce que les migrants s'effondrent, tombent malades ou qu'il y a des femmes enceintes".

Après le récent sommet d'Helsinki, les deux ministres de l'Intérieur devront se réunir à nouveau en septembre pour faire le point sur l'urgence de l'immigration. A cette occasion, l'Allemagne présentera une nouvelle procédure qui, d'une part, "répond au besoin de sauvetage en mer" et, d'autre part, " parvient à bloquer la traite des êtres humains par les passeurs.

Toutefois, les relations entre les deux pays restent tendues. Et pas seulement en raison des pressions continues de Merkel pour que Carola Rackete soit relâchée lorsque cette dernière avait été arrêtée. Les révélations récentes sur les "cas Dublin" renvoyés à Rome avec des vols charters après avoir été "mis sous sédatifs" ont encore davantage miné les relations. Et les demandes indues de Seehofer ne font qu'aggraver la situation, rendant la confrontation et le dialogue impossibles. Egalement parce que Salvini n'est pas prêt à reculer d'un millimètre. "Nous n'allons rien ouvrir, les ports restent fermées - le leader de la Lega l'a dit clairement lors d'une retransmission en direct sur Facebook - nous ne sommes pas le camp de réfugiés de l'Europe".

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Ilgiornale.it

19 commentaires

  1. Posté par Opinion le

    innonder l’Europe de migrants ça c’est le plan … le plan dans le plan c’est tuer Jésus…
    il faut comprendre cela, alors oui tout cela est voulu mais par qui ? et qui laisse faire ? que celui qui a de l’intelligence comprenne.. tout est déjà écrit…..

  2. Posté par M.S.BLUEBERRY. le

    N’oublions pas la déclaration commune M5S / Lega de ne pas intégrer de francs- maçons à leur gouvernement , en préalable à sa formation.
    Ceci pouvant expliquer cela : la coalition tant au niveau italien qu’européen pour faire dérailler ce gouvernement .
    Salvini , en cas d’élections , sera sans nul doute élu facilement.
    Méthode Coué , cette insistance débridée, stupide face à la realite sur le terrain, cette déconnection , ce hors sol, des prétendues élites& dirigeants . Ne faisant, en fait, qu’alimenter le ressenti des italiens et guider leur choix vers Salvini plus que vers la Lega.
    Cdlt.
    M.S.BLUEBERRY.

  3. Posté par miranda le

    Si nous avons besoin de main-d’oeuvre, faire de ces migrants des travailleurs détachés est tout à fait possible.

    Deux individus se partageront un poste de travail. L’un travaillera six mois, et l’autre le remplace pendant les six mois de congé . Ainsi chacun aura un temps de vie de famille et pourra développer un petit commerce pour son épouse. Ca ça peut aider l’Afrique à se développer.

    Non, ce qu’ils veulent c’est que l’EUROPE crève sous les migrations. Ils ont le projet de TUER L’EUROPE. Et ils s’acharnent.

    MR SALVINI, NE CEDEZ PAS. Et surtout demandez leur pourquoi ils ne veulent pas faire des africains des travailleurs détachés comme les autres (ils l’ont fait pour tous les pays de l’Est) Qu’ils donnent leurs arguments!!!!!

  4. Posté par Marcel Paul le

    Monsieur Salvini, faites exploser l’UE.

  5. Posté par Michel Vasionchi le

    Quelle scandale intra-européen, Dame Merkel par une décision surréaliste et unilatérale , appelait l’Allemagne à recevoir 1 Million de « réfugiés » , voilà que quelques mois plus tard , l’Allemagne veut imposée et faire payer , les surplus et les dommages collatéraux de cette décision irraisonnée , aux autres membres de l’UE au nom de principes humanitaires fallacieux…!

  6. Posté par Jacques Beckie le

    L’Allemagne cherche à nouveau la guerre. Hitler s’était associé aux musulmans. S’il avait fait la guerre au musulmans plutôt qu’aux Russes et aux Juifs il l’aurait eu son pétrole. Rien a changé en Allemagne.

  7. Posté par pierre frankenhauser le

    Seehofer n’est qu’un traître qui devrait être traduit en justice, tout comme sa Mutti Merkel de patronne. Ces minables mises en scène deviennent insupportables! Tous ces faux réfugiés sont clairement sélectionnés avant l’embarquement afin d’apitoyer les naïfs et ces crétins d’immigrationnistes décérébrés. Entre 1939 et 1989, l’Europe de l’Ouest a accueilli de nombreux réfugiés Juifs allemands, puis des Allemands de l’Est. Eux étaient de vrais réfugiés, pas des barbares criminels en puissance venus piller nos systèmes sociaux et remplacer notre civilisation celto-gréco-latine plurimillénaire.

  8. Posté par Marie-France le

    @JeanDa : Sauf que les Nations « européennes » ne sont plus souveraines…depuis le Traité de Rome elles ont signé leur soumission à l’Allemagne. euh… pardon, à Bruxelles

  9. Posté par mady le

    Ne lâchez rien Monsieur Salvini. Je vous admire pour ce que vous faites pour votre pays. Assez d’immigration !!!!

  10. Posté par JeanDa le

    Monsieur Salvini, tenez bon !
    Les migrants, ce sont les allemands qui les ont voulu, ils n’ont pas d’ordres à donner aux autres nations SOUVERAINES !

  11. Posté par combattant le

    TENEZ BON SIGNORE SALVINI,contre ces OLIBRIUS,dictateurs bolchèviques ! NE CEDEZ RIEN A CETTE UERSS,SATANIQUE!DIABOLIQUE! VIVE SALVINI VIVE L’ITALIE LIBRE ! A L’ABORDAGE MILLE SABORDS !

  12. Posté par pepiou le

    Après avoir été responsable de deux guerres mondiales, voilà que maintenant ils cherchent à genocider la population européenne de souche par une invasion migratoire. Décidément les Boches ne changeront jamais.

  13. Posté par toni le

    Continuez Mr Salvini, si vous devez fermer ou ouvrir quoi que ce soit, n’ouvrez pas les ports aux passeurs, fermez plutôt les portes aux traîtres de Bruxelles.

  14. Posté par Antoine le

     »l’Allemagne présentera une nouvelle procédure qui, d’une part, « répond au besoin de sauvetage en mer » et, d’autre part,  » parvient à bloquer la traite des êtres humains par les passeurs »
    M. Horst Seehofer ira chercher les migrants en avion en Afrique comme Mme. Merkel ou Mme Sommaruga !
    On saute pas dessus les frontières de Schengen ! Ce sont les états corrompus qui s’allient à la mafia !
    Ce n’est plus un canonnière qui faut, c’est la DCA !!

  15. Posté par maury le

    L’Allemagne qui »nous veut du bien!!!! »est bien entendu au centre de la conspiration contre les peuples, monsieur Salvini est un vrai patriote ce que ne supportent pas les Macron merkel qui font semblant de ne pas être d’accord (pour la façade) ayant pour but d’éliminer tous les obstacles à leur plan immigrationniste !

  16. Posté par Antoine le

    Horst Seehofer : « au cours des douze derniers mois, l’Allemagne n’a accueilli  »que » 180 réfugiés en Méditerranée » !!
    L’Allemagne dictatoriale veut IMPOSER à l’Italie son futur, soit un pays en décomposition sous l’immigration de masse qui ne nous apporte que la misère de l’Afrique !!
    En plus, cerise sur le gâteau, ils arrivent avec la TUBERCULOSE (multirésistance comme il se doit !) , CHIKUNGUNYA, EBOLA, GALE, CHOLÉRA, etc … MERCI du cadeau !

  17. Posté par Bussy le

    « A cette occasion, l’Allemagne présentera une nouvelle procédure » : soyons optimistes, cette nouvelle procédure consiste peut-être simplement à retourner les bateaux d’où ils viennent, ce qui serait mieux que de les laisser traîner au large de l’Italie, non ?

  18. Posté par Jean-Francois Morf le

    Les envahisseurs, tous mâles et non chrétiens (car les chrétiens ont été jetés par dessus bord pendant les traversées) viennent uniquement pour nous dévaliser, comme ils ont déjà dévalisé 55 pays chrétiens multi-culturels en massacrant 669 millions de non-musulmans. Dans tout pays normal, ont tire à balles réelles sur les envahisseurs, et ils cessent immédiatement de nous envahir. C’est le droit de la guerre. C’est ce qu’ont fait les birmans, envahis par les assassins mahométans rohingyas: mort aux envahisseurs!
    Berlin est fou!

  19. Posté par Patricia Casanova le

    Je pense que tout celà est voulu , innonder l Europe de migrants. et ce à des fins tres précises donc, oui Mr Salvini à raison.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.