Steve. L’extrême-gauche veut « foutre le feu à Nantes », la famille se désolidarise

 

Alors que des appels circulent sur Facebook pour « foutre le feu à Nantes », samedi à partir de la croisée des tramways, en mémoire de Steve et des autres « victimes de la violence policière », la famille et les proches de Steve se sont désolidarisées de cette initiative. Quant aux forces de l’ordre, elles se […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Victor56 le

    Il y a une recherche occulte constante de coup d’état « socialiste » à la Lénine via les black-bords et les antifas organisés (avec complicités idéologiques journalistiques) forces européistes coups de béliers latentes et efficaces dans les mains de Qui ? qui n’en manquent pas une pour saccager toute expression populaire républicaine et démocratique authentique . Lire « Technique du coup d’Etat » de Malaparte , il avait tout vu.

  2. Posté par Sergio le

    C’est aux Zadistes de Nantes qu’il faut foutre le feu.

  3. Posté par aldo le

    On va en avoir pour des années de bourrage de crâne avec cette « affaire ». C’est exactement dans la suite de l’affaire des petit crétins d’extrême-gauche antifa, qui veulent casser des gros bras de la dite extrême droite et finissent au cimetière. Ex: « l’affaire » Méric cette ancienne baudruche montée en épingle médiatique à tirer durant des années, pour donner l’illusion que l’extrême droite existe. Et comme par hasard, le PLR Maudet avait engagé une Nadia Méric socialiste made-in-France comme bras(sse) gauche… Ce qui ne fait que prouver l’existence de très sérieux complots ourdis par des bi-tri-nationaux extrémistes. Maudet conquérant du Conseil fédéral, petit Napoléon de pacotille qui en cachette avait initié l’opération « Valmy » sous le commandement de Segond, une doublure de Jack Lang sous ses meilleurs penchants.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.