Osio Sotto (Italie): arrestation d’un migrant sénégalais « violeur en série », Salvini évoque la castration

 

Osio Sotto: viol d’une vendeuse, un sénégalais identifié grâce à l’ADN Victime de viol, une femme âgée de 27 ans, originaire de Bergamo, a permis l’arrestation de son agresseur: un individu âgée de 29 ans, d’origine sénégalaise. Pour les carabiniers: c’est un violeur en série Elle pleurait et suppliait l’homme qui la violait, à l’arrière du […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Antoine le

     »Condamné, à l’époque, à une peine de 14 mois de prison, il était relâché après une journée d’incarcération, sa peine ayant été suspendue. »
    Encore des juges corrompus complaisants !
     »Bien évidemment, son permis de séjour était invalidé et depuis 2016: il vivait clandestinement en Italie »
    TOUS les migrants illégaux doivent être RÉELLEMENT expulsés d’Europe !

  2. Posté par Anna le

    Pour la castration chimique il faudra qu’il reste en Italie. Il vaut mieux le renvoyer en lui signifiant que s’il revient il aura 30 ans de prison. Et s’il revient il faut évidement lui faire faire ses 30 ans de prison.

  3. Posté par Vautrin le

    Castration, oui, mais pour de vrai, pas chimique.

  4. Posté par bobo au kiki le

    Il a parfaitement raison Salvini ! La castration c’est ce que font les chinois aux « migrants » africains responsables de viols… et ils sont débarrassés de ces déchets..

  5. Posté par J- J. le

    Pour ma part une castration systématique de tous les illégaux ne serait pas du luxe….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.