Allemagne : Une ado de 14 ans violée en plein jour à Hambourg. Le suspect est un Afghan déjà connu pour agressions et vols.

Samedi en plein jour, une ado de 14 ans a été victime d'une agression sexuelle dans le centre de la ville du nord de l'Allemagne.

La police locale a mis la main sur un suspect le lendemain. Il s'agirait d'un Afghan de 30 ans.

(...)

Il présentait une alcoolémie de 2,24 pour mille et était déjà connu des services de police pour vols, agressions et toxicomanie.

20 Minutes.ch

7 commentaires

  1. Posté par дебил le

    Lohay : laisse tomber, y en a encore qui doutent par exemple en France que des enfants de 11 ans puissent consentir, on a même pas encore d’âge légal en dessous duquel un mineur ne peut pas donner son consentement. Genre tu peux violer un enfant de 5 ans, et ça ne sera pas condamné pour viol et pédophilie mais pour agression sexuelle ou détournement de mineur 🙂 J’ai été attouchée par mon père à 11 ans, et failli me faire violer à 19 ans (2 hommes sur le chemin de mon école tôt le matin, heureusement une femme les a fait fuir…). Je commence à en avoir ras le bol de la « logique » masculine et des hommes, heureusement qu’il y a quelques exceptions qui rattrapent.

  2. Posté par Lohay le

    J ai ete victime de viol. J etais adulte. Je n ai pas pu crier, ni donner de coups, ni alerter. Vous pensez bien qu un violeur s arrange pour….. bientot certains d entre vous diront que la gamine souhaitait se faire violer ou y a pris du plaisir. Honte a vous qui n avez jamais vecu la situation et postez des enormites. Je suis choquee de vous lire….

  3. Posté par Jean Pierre le

    Je pense que nous nous engluons dans des mœurs malsaines où les protagonistes une ado et un homme mur, ne sont pas supposés se rencontrer. Beaucoup de questions peuvent être soulevées par rapport à la rencontre où, quand , comment et pourquoi ? Il demeure surprenant qu’une ado de 14 ans ne fasse rien pour alerter les gens autour d’elle et ni ne donne des coups pour se dégager du violeur présumé. Mais une enquête sérieuse, impartiale devrait aboutir à établir la responsabilité de chacun dans cette situation appelée « agression » sexuelle.

  4. Posté par Sebastien Philippart le

    Bolchevique mdrrr elle ne peut pas blairer poutine et poutine les immigrés restent bien chez eux 🤣🤣🤣

  5. Posté par Jeferson le

    Accompagnateur? On pense éventuellement à une jeune handicapée(?) Pour ces prédateurs criminels, le fait de s’en prendre à une personne fragile ne joue aucun rôle.

  6. Posté par fanny flibustier le

    Le comportement de l’ado qui n’a pas réagi de suite intrigue…deux pistes au hasard : elle était choquée, elle avait peur ? Encore une situation hallucinante où la seule victime est européenne et n’a rien demandé.

  7. Posté par Diablotin le

    Quand est-ce que les allemands vont-ils enfin virer la très bolchevique Merkel à grands coups de pied au cul???

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.