Danemark : la gauche danoise tourne le dos à l’immigration, « l’ouverture des frontières entre en contradiction flagrante avec un État social fort »

post_thumb_default

 

Au moment où l’Italie refuse à un bateau chargé de migrants d’accoster, l’immigration déchire l’Europe tout entière. Le Devoir est allé voir où en était ce débat au Danemark, un des tout premiers pays européens à s’interroger sur l’immigration massive. Deuxième texte d’une série de trois. (…) « Ce qui arrive aux socialistes français est […]

L’article Danemark : la gauche danoise tourne le dos à l’immigration, « l’ouverture des frontières entre en contradiction flagrante avec un État social fort » est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

7 commentaires

  1. Posté par Gagu le

    Il en aura fallu du temps pour comprendre cette simple vérité … espérons que le bon sens sera suffisamment contagieux pour frapper les autres partis de gauche occidentaux

  2. Posté par Pierre le

    La doxa gauchos, bobos et tout i cuanti, sans une fin qui approche à grand pas de leur hégémonie, qui dur depuis trop longtemps. Ils tentent simplement de sauver ce qu’il est encore possible de sauver, parce que cela va très vite. En un peu plus d’une année les défaites on été cuisante dans plusieurs pays, et ceux qui les ont remplacé, ne mâche pas leur mot pour faire en sorte que les choses changent et vite. Trump donne des coup de pied dans toutes les fourmilières, Salvini à démontrer qu’il ne sache pas ses mots.
    Moi, je pense qu’il ne faut pas les croire, et ne me faite pas croire que l’on change comme cela du jour au lendemain, faut pas prendre les gens pour des cons ou inculte comme eux-même le sont. Il faut leur donner que les restent comme ils ont fait avec les autres. Surtout pas de pitier pour ceux-là qui ont traité les gens de tous les noms simplement parce qu’ils ne pensaient pas comme eux.
    On nous parle tout le temps qu’il faut de l’immigration pour éviter le déclin de la population, mais qu’ils relancent le planing familiale comme le fait la Hongrie de Monsieur Orban, et on constate qu’à peine deux ans après son lancement les naissance augmentent déjà.
    Les vrais réfugiés seront toujours bien accueilli, parce que ceux-ci ont souffert, et on remarque que ce n’est pas le cas de la plus grande majorité.

  3. Posté par sitting bull le

    espérons que sa bouge dans le bon sens avec un arret total de l invasion

  4. Posté par Vautrin le

    Mince, alors ! Une gauche qui remet les pieds sur Terre ! Nous aurons tout vu !

  5. Posté par Antoine le

     » … il nous faut aussi trouver l’équilibre entre l’aide aux gens dans le besoin et la nécessité d’assurer la cohérence du pays tout en préservant le haut niveau de mesures sociales qui caractérise notre société. »
    C’est bien la première fois que des sociaux-démocrates en Europe mettent notre société, donc les NÔTRES avant les autres … y aurait-il une prise de conscience de la problématique de l’immigration de masse ?

  6. Posté par Léo C le

    « ..Suppression de l’aide au développement aux pays qui refusent de reprendre leurs nationaux. »

    Tiens donc, quelques lucides qui comprennent comment commencer à agir ? La gauche danoise.

    Forcément chez nous en France, phare des Droits de l’Homme, on s’efforcera d’attribuer cette mesure à ceux étiquetés Extrême Droite, responsables de tous les maux

  7. Posté par Bosquet le

    Hou là là ! Les « HlpsdnH » reviennent , quand les sozialistes virent nazionalistes , ça sent le zoufre !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.