La Hongrie va taxer de 25% des ONG étrangères qui aident les migrants et votera la criminalisation de l’aide aux migrants

post_thumb_default

 

«La Hongrie taxera de 25% les ONG financées par l’étranger qui viennent en aide aux migrants. Fort de sa réélection en avril, le nationaliste Viktor Orban et son gouvernement entendent maintenir une ligne dure vis-à-vis des migrants et des demandeurs d’asile. Budapest, qui a fait dresser une clôture le long de sa frontière avec la […]

L’article La Hongrie va taxer de 25% des ONG étrangères qui aident les migrants et votera la criminalisation de l’aide aux migrants est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par JeanDa le

    25% ? Pourquoi leur faire ce cadeau ?

  2. Posté par Vautrin le

    Très bonne, excellente mesure. Elle doit s’accompagner de mesures de remigration.

  3. Posté par Socrate@LasVegas le

    Taxer de 25% c’est déjà un signal…Mais ces ong chargent les citoyens-contribuables CONTRE LEUR GRE de migrants-faux réfugié qui seront à vie à la charge des contribuables à moins de pouvoir être renvoyés donc ce devrait être 100%

  4. Posté par Antoine le

    Il suffit que M. Maurer (Finances) contacte Mme Sommaruga (Justice et police) pour  »taxer à 25% les ONG financées par l’étranger qui viennent en aide aux migrants ».
    Cela permettrait de renflouer les caisse de la Confédération

  5. Posté par jp le

    c est pas une mauvaise idée Vkitor Orban a 100 % raison de toutes façons il ne peut pas faire autrement..

  6. Posté par toyet le

    La Hongrie le phare de la nouvelle europe.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.