L’Aquarius va-t-il faire exploser l’Europe ?

post_thumb_default

 

L’errance de l’Aquarius et de ses 629 clandestins est devenue le symbole du chaos migratoire européen et de la fracture des pays de l’Union européenne.

La fronde italienne a bouleversé la donne et met l’Europe face à ses fautes, ses lâchetés et sa responsabilité : « L’Italie a fini de courber l’échine et d’obéir », affirme le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini. Ulcéré par les propos d’Emmanuel Macron, qui a dénoncé mardi le « cynisme » et l’« irresponsabilité » du gouvernement italien, Matteo Salvini accuse les pays de l’Union européenne d’avoir laissé l’Italie gérer seule le « fardeau » migratoire et les 700 000 réfugiés arrivés sur ses côtes depuis 2013. C’est d’ailleurs ce qui a propulsé au pouvoir la coalition de la Ligue et du Mouvement 5 étoiles.

Les ministres contre l’immigration illégale

Les ministres de l’Intérieur d’Autriche, d’Allemagne et d’Italie ont annoncé la formation d’un « axe des volontaires » pour lutter contre l’immigration illégale dans l’Union européenne. L’initiative pourrait recevoir le soutien des Pays-Bas et du Danemark. On attend Gérard Collomb parmi ces courageux… Angela Merkel, qui a ouvert ses portes de manière erratique en 2015, avant d’exiger autoritairement de ses partenaires européens qu’ils acceptent des quotas de migrants, essuie une nouvelle fois une forte opposition au sein même de son gouvernement. Son ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer, du parti CSU, souhaite notamment refouler à la frontière tout demandeur d’asile ne disposant pas de papiers. Une mesure qu’Angela Merkel rejette et juge contraire aux principes européens.

En France, la majorité de bric et de broc rassemblée derrière Emmanuel Macron réserve chaque jour de nouvelles surprises. Comme ce député d’origine tunisienne, Sonia Krimi, militante immigrationniste hystérique qui saute à la gorge du gouvernement avec des accents de « caillera » en colère : « Je ne vais pas attendre qu’un ministre me dise ce que je dois faire. Les migrants, on les accueille, point ! On verra après. »

On les accueille, point. Par bateaux entiers. Sans fin. L’Aquarius à peine débarqué en Espagne, 900 Erythréens partis de Libye viennent d’accoster en Sicile. Le « on verra après », c’est tout vu. Ils ne repartent jamais. Et les Français ne supportent plus l’image de ces débarquements massifs d’Africains manipulés par des passeurs criminels qui violent le droit des frontières, l’immigration illégale, « le pognon de dingue » que ça leur coûte et l’émergence quotidienne de bidonvilles et de nouvelles zones de non-droit.

Photo : Le gouvernement allemand profondément divisé. Le ministre de l’Intérieur Seehofer et Merkel, tous deux classés à droite, en théorie, s’opposent sur le durcissement de la politique migratoire.

Cet article L’Aquarius va-t-il faire exploser l’Europe ? est apparu en premier sur Présent.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par oxygène le

    C’est excellent, bien résumé, à ceci-près que les peuples européens, échaudés par ce qu’ils vivent, auront du mal à accorder à nouveau leur confiance aux mêmes qui se sont tus, voire ont soutenu, la politique dingue de Frau Merkel et Sieur Collomb.

  2. Posté par Yolande C.H. le

    Ce ne sont pas les centaines de milliers de migrants venus du continent africain et d’Orient qui donnent la légitimité aux gouvernements des états et de l’UE.

    Si les décisions de ces derniers mettent en péril la sécurité et la cohésion des collectivités car elles ne sont plus prises en considération, mais totalement méprisées et pulvérisées (que des numéros), ce sont les états qui vont imploser, et avec eux les droits au nom desquels ils obligent les citoyens à la prise en charge écrasante et onéreuse des masses qui, elles, n’obéissent qu’à leurs propres règles

  3. Posté par Question le

    Qui finance ces malfaisants , trafiquants de chair ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.