Lausanne : le commerçant a dû fuir face aux dealers

«J'ai préféré fuir ce quartier de Chaudron face aux pressions. J’ai vendu mon commerce et j’ai quitté le centre-ville de Lausanne pour une commune voisine, plus tranquille.» Stelian* ne regrette pas son choix. Patron du kiosque et bureau de tabac à l’angle de la rue du Maupas-chemin des Cèdres durant 16 années, il a vu l’arrivée des trafiquants de marijuana et de cocaïne dans ce quartier d’ordinaire paisible.

Et, tout comme le cinéaste Fernand Melgar ces temps-ci, il s’est révolté contre l’omniprésence de ces dealers et de leurs clients, jour et nuit, face aux commerces, aux habitations et aux écoles. «C’était devenu invivable, d’ailleurs habitants et commerçants avions fait signer une pétition à l’époque qui demandait aux autorités politiques lausannoises d’enfin réagir face à cette situation qui s’était enracinée au détriment de notre qualité de vie.» En vain, hormis une entrevue avec le responsable de la sécurité publique communale de l’époque, Grégoire Junod (du parti socialiste bien entendu), et désormais syndic de la capitale vaudoise.

(...)

Source et article complet

Via le Facebook du PNS

8 commentaires

  1. Posté par Charles Alexis le

    @Christian Hofer
    Merci pour le lien :
    https://www.facebook.com/fernand.melgar/posts/10214344535221789
    Beau cas de TDI (trouble dissociatif de l’identité) … ou intéressante métamorphose de notre trublion associatif des identités ?
    Ou alors, tout bêtement, un remake :
    “Strange Case of Dr Melgar and Mr Fernand”

  2. Posté par Victoria Valentini le

    J’ai DEMANDE’ à PLUSIEURS REPRISES aux autorités lausannoises de réagir face à cette situation. J’ai eu un entretien avec G. Junod à l’époque à la sécurité publique,qui avait dit ne pas avoir constaté un nombre grandissant de dealers. J’apprends à la lecture de l’article que habitants et commerçants avavaient signé une pétition. Pourquoi les habitant de Maupas ont agi seuls dans leur coin? Pour les habitant des autres quartiers c’est le même topo, idem au Petit-Chêne . Nous DEVONS NOUS RASSEMBLER, tous ensemble nous pouvons être plus forts. J’ai déjà signalé que les policiers postés de 08:00 à 22:00 c’est totalement inutile. Les dealers sont sous mes fenêtres de 23.00 au petit matin. Ils tiennent leur stand de marchandise et font un boucan d’enfer : discussions, bagarres, bris de glaces . Topissime pour être en forme au boulot. Les GAUCHIASSES ont DETRUIT NOTRE VILLE. Je SOUTIENS LA POLICE, je suis en première loge et je constate la difficulté des interventions. AUX PROCHAINES ELECTIONS VOTEZ JUSTE SVP !

  3. Posté par Cenator le

    Comme il est parfois très difficile de trouver des images libres de droits pour illustrer des articles postés sur notre site, j’ai pris quelques photos des dealers à une distance raisonnable. Malgré cela, j’ai été chaque fois rattrapé et menacé par eux; ils exigeaient que je supprime les photos devant eux (ce que je n’ai pas fait).
    L’IDÉAL SERAIT QUE TOUT LE MONDE LES PRENNE EN PHOTO SYSTÉMATIQUEMENT, puisque cela les contrarie.

  4. Posté par Gérald le

    Grace à la complicité des autorités de gauche et au laxisme de la police, les dealers ont pris possession des rues de Lausanne et c’ est les Suisses qui doivent quitter la ville. Si ça continue comme ça dans quelques années le centre de cette ville sera une banlieue africaine. Merci les gauchistes de tout poil.

  5. Posté par Albert Dupont le

    Encore une fois, être assez stupide pour élire six gauchistes sur 7 municipaux a des conséquences. Ne vous plaignez pas les lausannois et apprenez à voter intelligemment de façon à renvoyer dans les égouts ces incapables de gauche qui font semblant de vous gouverner. Ceci est aussi valable pour votre grand conseil !

  6. Posté par SD-Vintage le

    Tant qu’ils ne sont pas touchés, les autres habitants de Lausanne n’en ont rien à faire. Le drame de notre époque, c’est l’égoisme de la gauche « généreuse ».

  7. Posté par Antoine le

     »l’annonce par la Ville de Lausanne que des policiers en uniforme seraient postés de 8 h à 22 h en permanence sur place dès le 15 juin »
    L’épouvantail de la municipalité de Lausanne va effrayer les moineaux … de 22H01 à 7H59 les dealers de rue vont faire des heures sup.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.