France : Entraîné aux explosifs par Al-Qaïda et mentor des Kouachi, Djamel Beghal va sortir de prison

A noter qu'en 2005 cet islamiste était logé dans un hôtel 3 étoiles, nourri, blanchi par les kouffars, grâce au préfet: 3000 euros par mois durant près d'une année. Et cela alors que de nombreux Français n'arrivent pas à joindre les 2 bouts.

**********

Un vétéran du djihadisme, formé aux explosifs par Al-Qaïda et qui a fréquenté Ben Laden et les Kouachi, doit être libéré au plus tard au mois d'août. Déchu de sa nationalité française, il aurait dû être expulsé en Algérie, mais Alger s'y oppose.

Djamel Beghal, 52 ans, va sortir de prison au plus tard en août 2018, parmi quelque 450 détenus radicalisés qui sortiront de leurs établissements pénitenciers avant fin 2019.

Le ressortissant franco-algérien avait été condamné à purger une peine de dix ans de prison pour sa participation à un projet d’évasion de Smaïn Ait Ali Belkacem, l'un des organisateurs des attentats de Paris en 1995.

En prison, ce vétéran de la lutte armée djihadiste fait figure de «star», selon le sociologue Farhad Khosrokhavar, cité par le Républicain Lorrain, qui ajoute : «Partout où il est passé, il a laissé une trace». Djamel Beghal a effectivement côtoyé plusieurs générations de djihadistes en France, depuis ses fréquentations avec le Groupe islamiste armé (GIA) à Corbeil-Essonnes dans les années 1990 jusqu'à sa rencontre, en prison, avec la filières des Buttes-Chaumont, dont feraient plus tard partie Amedy Coulibaly et les frères Kouachi (les assaillants de l'Hyper Cacher et de Charlie Hebdo).

(...)

Source et article complet

6 commentaires

  1. Posté par jerome le

    pas de problème ,,,, c certainement un des nombreux « employés » du macro !!!!

  2. Posté par Antoine le

    A liquider comme la bander à Bader …
    A un moment donné il faudra faire un choix ! Cela peut arriver plus vite que prévu …
    Soit on continue à vivre avec l’angoisse de nouveaux attentats, soit on met le paquet et on fait place nette !
    Ceci au risque de me faire censurer ou traiter de raciste ! J’ai une famille à défendre !

  3. Posté par Vautrin le

    J’espère que des Patriotes vont l’attendre au tournant.

  4. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Qu’attend-t-on pour libérer cette ordure de sa nationalité française qu’il ne mérite pas et n’aurait jamais du obtenir et de l’expulser en algérie?
    D’ailleurs qui et le fonctionnaire qui lui a accordé la nationalité française? l’un de momos / doudous/ abdels etc qui travaillent au service de régularisations et immigrations?
    En quoi est-il francais? Par quel droit ou légitimité devrions-nous encore le supporter parmi nous, et de surcroît, continuer à l’entretenir ?
    A l’attention de ceux qui sont censés nous gouverner: déterminés comme vous êtes de nous supprimer, veuillez noter qu’il existe de manières plus élégantes de se suicider que de se laisser écraser par ce que la RACE humaine a produit de plus bas, de plus vile, de plus barbare, de plus sale.

  5. Posté par alfrance le

    c est normal q il sorte de taule … il a du trouver un job avec pole emploi dans les carrières pour manipuler des explosifs.

  6. Posté par Léo C le

    Et si vous envoyiez quelques embarcations de ces cafards barbus vers la Corse, histoire qu’ils y soient accueillis comme il se doit………

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.