Berlin : un migrant clandestin camerounais bat à mort une dame de 84 ans à coups de déambulateur

A Berlin, une retraitée de 84 ans tuée dans son appartement par un migrant de 23 ans originaire du Cameroun et en situation illégale en Allemagne. La dame avait été retrouvée par son fils morte dans son appartement le 3 mai dernier. L’autopsie a révélé des blessures violentes à la tête et au buste. La retraitée a été tabassée à mort par un jeune Camerounais de 23 ans en situation illégale en Allemagne : la brigade criminelle a arrêté le principal suspect. Selon le journal « Bild », la retraitée aurait été battue à mort avec son propre déambulateur. Toujours selon le même journal, le tueur camerounais serait en situation illégale en Allemagne, après avoir essuyé en 2015 un premier refus suite à sa demande d’asile déposée en Belgique en 2012. Selon les accords de Dublin, il ne serait plus recevable à l’asile sur le territoire européen, de ce fait, le tueur aurait usé d’une fausse identité pour faire une nouvelle tentative outre-Rhin.

Le suspect est par ailleurs déjà défavorablement connu des services de police, avec une longue liste de délits et crimes qui vont du vol jusqu’à une douzaine de coups et blessures ainsi qu’une agression sexuelle. D’où la question : pourquoi un tel individu se trouve encore sur le sol allemand et n’a pas été expulsé ? Pour seule réponse, l’Office des réfugiés « demande de la compréhension et se cache derrière la protection des données des individus ». L’assassin camerounais, hébergé dans un centre pour sans abri, aurait fait la connaissance de sa victime dans la rue ou dans un parc. Les voisins de la victime ont reconnu le tueur

Die Welt

11 commentaires

  1. Posté par mimi le

    mais enfin arrêter tous et toutes de vous demandez quoi faire et comment faire vous le savez parfaitement et vue que nos politiques assassins ne ferons strictement rien et qu’ils continuerons à laissez les Européens de souches se faire assassinés gratuitement par les mahometants c’est prevues mais pas seulement nous mais nos enfants et petits enfants serons violés et tues sans vergogne par eux d’après vous que faut t’ils faire vous capter ou vous vous mettez la tète dans le sable et refuser toujours de voir la vérité en face c’est eux ou nous la rétorique es simple non nous n’avons plus le choix soit c’est nous qui gagnons par les armes le pouvoirs aux peuples et part le peuple ou sa sera eux cautionnées par nos minable de politiques vous avez compris ou toujours pas

  2. Posté par lucien DEBRAY le

    A expulser d’urgence ce sont des voyoux rien d’autre

  3. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Oh mon dieu il risque même 1 mois de prison avec sursis pour ce meurtre!! le pauvre… quoi qu’il en soit, il est evident qu’il faut le laisser en allemagne, le naturaliser et faire venir sa famille!

  4. Posté par Socrate@LasVegas le

    @UnOurs
    Entièrement d’accord avec vous, face aux arriérés mahométans, il est plus que l’heure de ressortir l’Ancien Testament…

  5. Posté par maury le

    Tous ces immigrationnistes se figurent qu’ils seront épargnés lors de la curée !

  6. Posté par Sans dents et rien le

    Le Cameroun c’est le meilleur : J.A. BELL (Talent , classe , intelligence , maîtrise parfaite du français) ou le pire (animalité , sauvagerie , lâcheté ) ; c’est dur !

  7. Posté par fred le

    En france, comme en allemagne, comme en suisse, bref comme dans toute l’europe, faudrait que le peuple se réveille. Comment faire ?

  8. Posté par UnOurs le

    A nos autorités, le prix du sang sera un jour demandé.
    Et ce ne sera pas demandé gentiment.
    Il faut vraiment que ce concept fasse son chemin dans les esprits.

    “Au contraire, si le guetteur voit venir l’épée et ne sonne pas du cor, les gens ne sont pas avertis. Si l’épée vient et emporte l’un d’entre eux, c’est par la faute du guetteur que cet homme sera emporté ; je demanderai compte de son sang au guetteur.”
    — Ezéchiel 33, 6

  9. Posté par Charles Alexis le

    Et que peut-on faire de cet assassin à part lui faire bouffer le déambulateur chauffé à blanc ?
    Pensez donc, bande d’anonymes et trolls aigris !
    Un Calimerounairos migrant, trop injustement rejeté de tous. Un tueur ? Certes ! Mais au plus profond de cet immondice se cache une belle âme qui pourrait faire le sujet lacrymal du prochain film d’un célèbre cinéaste qui, depuis quelques temps, consulte discrètement lesobservateurs.ch. Boite de kleenex à portée de main.

  10. Posté par Antoine le

     » … pourquoi un tel individu se trouve encore sur le sol allemand et n’a pas été expulsé ? »
    Parce que les juges obéissent aux politicards qui sont au pouvoir !
    Les ONG et les avocats commis d’office (que nous payons avec NOS impôts) mettent les bâtons dans les roues en vue de la remigration/expulsion de tels individus …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.