Cathédrale de Nantes : un témoin confirme qu’un musulman a bien pris le micro de force pour lancer « Allah Akbar » lors de la messe de Pentecôte

Je respecterai l’anonymat de ce témoin crucial avec lequel je me suis longuement entretenu, cet après-midi. Tout ce qu’a écrit Presse Océan, sur la foi des déclarations du vicaire général, est du pipeau. Oui, comme l’avait déclaré le fidèle présent à cette messe de Pentecôte et de confirmation en la cathédrale de Nantes, le perturbateur du culte a prononcé au micro « Allah Akbar »

Le Père Benoît Bertrand, vicaire général, qui soutient le contraire est soit sourd, soit ne dit pas la vérité.

Le perturbateur, un Noir âgé d’environ 25 ans, est monté à l’ambon environ 5 minutes après le début de l’homélie de l’évêque. L’évêque a interrompu sa lecture  et a reculé tandis que le recteur archiprêtre de la  cathédrale, un homme âgé, tentait sans succès de repousser l’intrus : le vicaire général l’a aussi tenté sans plus de succès.

Le jeune excité s’est exprimé au micro en arabe sans prononcer un seul mot de français. Un diacre, le recteur, le vicaire général et deux jeunes de la paroisse ont fini par maîtriser le perturbateur et l’ont mis à la porte où, sans doute, il a été récupéré par la police qui stationnait devant la cathédrale.

L’évêque a repris son homélie en disant : « Bon, je reprends ». Sur l’enregistrement de son homélie qui a été mise en ligne le lendemain, lundi 21 mai, rien ne transparaît : l’enregistrement a été remastérisé, ce qui est proprement scandaleux si on ne le signale pas. Mais est-ce surprenant ?

 

Via Christianophobie.fr

5 commentaires

  1. Posté par NAVY SEAL le

    Tiens ! Quelques voix de plus pour la Résistance !

  2. Posté par Sancenay le

    @ Christian Hofer,

    Cher ami,
    Des évêques et des clercs formés à l’origine en France dans une ambiance marxiste, puis au mieux relativiste ne sont , ni ne représentent ce que vous appelez « la religion » .Ils ne représentent hélas qu’eux-mêmes et leur égarement. Ils ne font que tuer leur promesse et cela n’atteint nullement la Vérité, mais au contraire la confirmer, fût-ce,hélas a contrario.
    Ils ont souvent tellement voulu ressembler au monde qu’ils sont à présent totalement égarés.C’est pourquoi la jeunesse qui se défie d’un monde qui s’effondre ne les suit plus et en revient aux principes traditionnels éprouvés qui ont porté l’Europe chrtéienne au faîte de l’humanité dans toutes ses dimensions si estimables.

  3. Posté par Melet I le

    Aberrant 😣

  4. Posté par Antoine le

    La non diffusion de l’information par omission est un péché mortel mon fils …
    Faites ce que je dis mais pas ce que je fais !
    C’est triste, il faudra des gardes suisses dans toues les églises catholiques pour que règne la paix lors de cérémonies religieuses …

  5. Posté par Christian Hofer le

    Drôle de société, que la notre…
    – L’école tue le savoir
    – Les médias tuent l’information
    – Les banques tuent l’économie
    – Les juges tuent la justice
    – Les élus tuent la démocratie
    – La religion tue la vérité

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.