Quand un réfugié syrien commet une agression antisémite, Libération critique l’AfD

post_thumb_default

 

Deux hommes portant la kippa ont été agressés et insultés mardi soir, dans le quartier de Prenzlauer Berg, au cœur de la capitale allemande.

Le 18 avril, Libération s'inquiète de cette attaque antisémite en Allemagne... et fait le lien avec l'AfD.

Le 19 avril, on apprend que l'agresseur est " un réfugié syrien ayant vécu dans un centre pour migrants près de Berlin."

Alors, padamalgam ?

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par pepiou le

    L’appellation « Libération » est totalement galvaudée, « Incarcération » de la liberté d’opinion conviendrait mieux.

  2. Posté par Roman le

    20minutes a aussi fait un lien avec l’AfD. Le monde marche sur la tête.

  3. Posté par Léo C le

    L’amalgame, je le fais et le maintiens depuis le 11 janvier 2015….

    Prenzlauer Berg est le quartier où nous résidions, mes fils et moi, pendant notre séjour à Berlin. Un quartier historique et typique de l’ex Berlin-Est où la quiétude, le charme et le décor nous éloignent de ces réalités que je n’avais pas rencontrées.

    Ça me semblait à des années-lumière de la m…… qui nous pourrit en France. Ça a donc tant changé en 2 ans ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.