Scandale en Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra jusqu’à 2,7 millions d’euros d’argent public en échange de l’hébergement de 31 migrants grâce à un accord conclu avec la ville de Cologne

post_thumb_default

 

Allemagne – Pour les hôteliers, la crise des migrants peut représenter une aubaine économique. A Cologne, 2 200 migrants vivent dans des hôtels et les propriétaires reçoivent une compensation de 20 à 35 euros par jour et par personne. Il s’est avéré que Andrea Horitzky, une cadre locale du parti CDU de Merkel, est l’une […]

L’article Scandale en Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra jusqu’à 2,7 millions d’euros d’argent public en échange de l’hébergement de 31 migrants grâce à un accord conclu avec la ville de Cologne est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par conrad.hausmann le

    A Genève c’est pareil, des rapaces de l’immobilier ainsi que des höteliers touchent plein de fric de l’Hospice général pour loger des envahisseurs. Devant mon commerce ils gueulent dans leurs téléphone-portables enarabozwaali… pendant que je m’occupe de payer la TVA….L’argent gaspillé par la racaille d’importation n’est pas perdu pour tout le monde beaucoup en profitent !

  2. Posté par mac'oest le

    @ Léo
    En effet, fort à parier qu’ils vont causer des déprédations pour plusieurs dizaines de milliers d’€…. mais ceci lui sera remboursé en plus, soyez-en certain! Merci le contribuable

  3. Posté par Léo C le

    Je ne suis pas spécialement certain que la cadre ait réalisé une bonne affaire.

    Vu l’état dans lequel ils mettront l’hôtel, je gage que les travaux de réparation seront bien supérieurs à 2,7 M d’€.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.