Palestiniens : ces Atrocités dont Personne ne Parle

  • Quel besoin de rappeler au monde le sort des Palestiniens de Syrie ? Parce que la communauté internationale et les groupes propalestiniens de par le monde se moquent comme d'une guigne des atrocités commises contre les Palestiniens en Syrie et ailleurs dans le monde arabe. Personne n'en parle si ces crimes n'ont pas été commis par Israël.
  • Mahmoud Abbas, âgé de 82 ans, a fait connaître ses priorités. Lesquelles ne sont pas d'aider son peuple en Syrie et dans la bande de Gaza, où les hôpitaux manquent de carburant et de médicaments. Abbas s'est offert un "avion présidentiel" de 50 millions de dollars.
  • Abbas, s'en moque. Il estime que c'est au monde entier de prendre soin de son peuple. Le monde entier sauf lui, doit financer l'aide aux Palestiniens. Prononcer un discours devant le Parlement européen ou devant l'Assemblée générale des Nations Unies passe avant les Palestiniens qui meurent faute de médicaments et de nourriture.

Un camp de réfugiés palestiniens est en état de siège depuis plus de 1660 jours. Des centaines de résidents du camp ont déjà été tués, et des dizaines de milliers d'autres ont dû fuir leurs maisons.

Ceux qui n'ont pu quitter le camp - principalement les personnes âgées, les femmes et les enfants - vivent dans des conditions sanitaires indicibles et boivent de l'eau croupie.

Dans ce camp assiégé depuis 2103, plus de 200 Palestiniens sont morts faute de nourriture ou de médicaments. Les conditions de vie dans le camp, par quelque bout qu'on les considère, sont horribles et à faire se dresser les cheveux sur la tête. Mais personne n'en parle car ce camp de réfugiés palestiniens n'est situé ni en Cisjordanie, ni dans la bande de Gaza.

Le nom du camp est Yarmouk, et il est à moins d'une dizaine de kilomètres de Damas, capitale de la Syrie.

Avant la guerre civile syrienne en 2011, plus de 100 000 Palestiniens vivaient à Yarmouk, un camp de 2,11 kilomètres carrés,.

À fin 2014, il n'y restait plus que 13 000 personnes.

Depuis 2012, Yarmouk a été l'épicentre de terribles combats entre les différentes factions : les forces de l'opposition syrienne, l'armée syrienne et ses alliés du Front populaire de libération de la Palestine - Commandement général (FPLP-CG), un groupe terroriste palestinien dirigé par Ahmed Jibril et l'État islamique (ISIS). [...]

Source et artice complet

 

Gatestone institute, par Khaled Abu Toameh, 23 février 2018

 

Un commentaire

  1. Posté par conrad.hausmann le

    Mais quel pays mirifique a vendu l’avion à 50 millions de dollars ???J’ai quand mème une idée.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.