Berlin : un Afghan de 19 ans tente de noyer sa petite-amie allemande dans une rivière, mais ne sachant pas nager, il se noie lui-même et meurt. La fille est saine et sauve.

post_thumb_default

 

Un Afghan de 19 ans voulait noyer sa petite-amie allemande, mais ne sachant pas nager, il se noie lui-même et décède. Sa victime est saine et sauve.

Après une querelle avec sa petite amie, un migrant de 19 ans a voulu noyer la jeune fille dans la rivière Havel. La jeune fille de 17 ans a pu se sauver, l’assaillant a coulé dans l’eau glacée.

Le 19 décembre, selon les conclusions de la police, le demandeur d’asile originaire d’Afghanistan avait poussé sa copine allemande de 17 ans à Spandauer Bergwall dans la Havel. Alors l’homme a sauté dedans et a essayé plusieurs fois de pousser la jeune femme sous l’eau – mais sans succès. Au lieu de cela, la jeune fille de 17 ans a réussi à nager et à atteindre la rive salvatrice. Le demandeur d’asile a eu moins de chance: puisqu’il ne savait pas nager, il coula.

Berliner-Kurier

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

7 commentaires

  1. Posté par Roger le

    Merci pour cette bonne nouvelle! Comme quoi être con peut être fatal 🙂

    Sur ce j’ai du champagne à sabrer!

  2. Posté par Gubelmann le

    Ha HA HA HA… Hou Hou Hou… Magnifique nouvelle! Un peu gâchée par le nombre de… 1 de moins. Le plus grave est, Combien de femmes vont subir le même sort qui se finira rarement aussi bien. Ça devait être un ingénieur ou un éminent médecin mais en tout cas pas un homme grenouille. je suis bête, il n’y a pas d’hommes grenouille dans le désert… Non sérieusement! et « l’excellent » journal LE MATIN qui nous fait un article sur le canton de Genève qui est en tête du classement pour les renvois. Bien sûr, mais il n’est pas dit (certainement car je ne lis pas ce PQ) que Genève est recordman d’accueil de ces vermines, au dépend de ces concitoyens.
    et ils ont de la peine à boucler des budgets chaque année…

  3. Posté par Lucide le

    Elle va pas en reprendre un autre de ces sauvages ou bien, j’espère qu’elle aura compris.

  4. Posté par Bernard le

    Une très bonne nouvelle !

  5. Posté par kitty le

    Probablement suite à une  » réunion d’information sur les malheureux clandestins  » cette jeune
    fille a été bernée par ce gentil migrant. Peut être même ses parents en ont pris un chez eux.

  6. Posté par Antoine le

    L’arroseur arrosé !
    Une racaille de moins qui sévira en Europe ! Encore une  »victime » qui sera transformée en martyr la les ONG à la botte de Soros.
    Combien faudra-t-il combien d’agressions, de meurtres et de tentatives de meurtres pour remigrer TOUS ces migrants/immigrés illégaux de l’immigration de masse illégale voulue par nos gouvernements IRRESPONSABLES ?

  7. Posté par Michel le

    Et un parasite en moins ! Manque de pot pour elle, elle n’était donc pas tombée sur un ingénieur, un médecin, une de ces chances, venue travailler pour le bienfait de l’Europe et tant portées aux nues par nos leaders-collabos et leurs médias propagandistes.
    Espérons que la conclusion de cette merveilleuse bluette, avec son prince charmant exotique, aura remis les idées en place à cette donzelle. Et, s’il faut que tous ces béni-oui-oui de l’accueil inconditionnel de barbares, en passent par là, tant pis pour eux. C’est leur choix, qu’ils assument.
    L’essentiel est que, ce ne soient pas des innocents, des patriotes qui paient le prix de la folie des autres. « REFUGEES GO HOME » !!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.