Le féminisme à la mode Suédoise

 

7 commentaires

  1. Posté par Varven Fel le

    Elle s’appelait vraiment « Alicia » ? ou fatima- karima- naïma ?
    Sinon, c’est aussi bien qu’elle n’est pas les enfants de son violeur à sa charge, elle pourra commencer une nouvelle vie. Ses gosses sont des rebuts de la société suédoise, tant mieux , s’ils pourrissent avec leur père.

  2. Posté par Nitro le

    Aussi bien la presse mainstream que la grande industrie sont dans les mains de (((la maffia))). Ceci explique cela ainsi que l’invasion mortelle que subit ce pays.

  3. Posté par Antoine le

    La fin est proche ! Ce gouvernement féministe et faible vis-à-vis de ses concitoyens/nnes va imploser et sera complètement submergé par les muzz !
    Le guerre civile sera considérée comme un mal nécessaire pour expurger toute cette gochiasse du gouvernement !
    Il n’y a malheureusement pas trente six mille solutions, il faut un gouvernement FORT !

  4. Posté par Humour Humour le

    Le viking n’est plus king chez lui ?

  5. Posté par Michel Vasionchi le

    A ce niveau de débilité inquiétante, la Suède confirme , qu’elle est bien en état dégénérescence …st que la charia moyenâgeuse gagne du terrain chez les vikings …

  6. Posté par Sergio le

    Suède. Pays gouverné depuis des décennies par des féministes hystériques et gauchistes. Se délitera de lui-même.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.