Les Blancs peuvent-ils utiliser des memes emojis que des personnes de couleur ?

Le «digital blackface» est-il raciste?

Réseaux sociaux  Catherine Cochard

Nombreuses sont les personnes qui se sentent offensées par l'utilisation de GIFs, memes et autres emojis représentant des personnes de couleur.

Alors que la polémique enfle au carnaval de Dunkerque autour de la Nuit des Noirs programmée le 10 mars, sur les réseaux sociaux, le digital blackface blesse toujours plus de personnes.

Le terme «blackface» vient d'un maquillage de théâtre utilisé par les comédiens blancs pour caricaturer les Noirs. Populaire au 19ème siècle, il a été banni dans les années 60. Mais sur les réseaux sociaux, une version digitale - GIFs, memes, emojis - de cette tradition semble se généraliser. Ce qui blesse de nombreuses personnes qui se demandent s’il est légitime pour un Blanc d’utiliser une représentation stéréotypée d’une personne de couleur pour décrire son humeur [...]

source:

2 commentaires

  1. Posté par Gérald le

    Vous nous les brisez menu avec ce racisme à la con.

  2. Posté par Yolande.C.H. le

    Encore une preuve supplémentaire que le « vivre ensemble » n’est pas possible. TOUT, mais absolument tout devient sujet à polémique.

    Enseigner la culture des européens, ça devient raciste.

    Les expressions consacrées incluant le mot noir, raciste.

    A quand le racisme des musées européens qui illustrent son histoire ?

    L’attribution d’un logement, d’un emploi, d’une place en garderie à un « blanc » sur une liste comprenant la « diversité », raciste.

    Aimer sa tradition culinaire et vouloir la transmettre, raciste. Vouloir s’habiller selon les codes occidentaux, interdit dans des quartiers de culture autre. Raciste bientôt, si on obtempère pas ?

    Imiter les différences, comme on le fait pour les belges, les français, les suisses, les allemands, les italiens sans que cela pose problème, raciste si cela est fait pour d’autres catégories culturelles, raciste.

    Et cetera, et cetera, et cetera.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.