Hongrie : une croix érigée devant Lidl qui censure les croix !

post_thumb_default

 

Les Hongrois s’insurgent contre qui supprime le Crucifix ! A l’initiative d’un groupe de Hongrois, une maxi-croix a été érigée devant un super-marché Lidl pour protester contre certains choix marketing de l’enseigne allemande qui censure l’identité chrétienne sur certains produits.

A l’origine, c’est la confection d’un yaourt grec qui a fait scandale dans les milieux catholiques : la croix orthodoxe qui surplombe les coupoles bleues de Santorini avait été effacée par ordinateur pour ne pas heurter, avait expliqué la direction Lidl de Belgique, la sensibilité des clients non-chrétiens… Ce fut ensuite au tour de Lidl Italie de faire disparaître de ses produits les croix des façades des églises de Ligurie utilisées à des fins publicitaires. Il faut reconnaître que, face aux nombreuses protestations, les croix furent très vite remises à leur place par Lidl avec bien des excuses… Comme quoi appeler sur les réseaux sociaux au boycott des enseignes qui pratiquent ce genre de discrimination à l’égard de l’identité catholique, ça marche !

A Csepel, XXI arrondissement de Budapest, en Hongrie, le fait que Lidl censure les croix n’est pas passé non plus : les catholiques du coin ont tout d’abord dessiné des croix avec des lumignons devant le supermarché Lidl et ensuite ils ont érigé une croix en pierre d’au moins trois mètres.

En Hongrie, la censure chrétienne n’est pas bien vue !

Francesca de Villasmundo

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Claire le

    Vive les pays du groupe de Visegrad!

  2. Posté par Panache l'Écureuil le

    Comme quoi, ces Hongrois n’ont pas encore été hongrés comme l’ont été les dhimmis de tout poil…

  3. Posté par oxygène le

    Bravo les hongrois, puissent d’autres européens devenir réactifs à votre exemple !

  4. Posté par Neffie le

    Bravo courageux hongrois !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.