Cour européenne des droits de l’homme: Contrairement au génocide juif, le génocide des chrétiens arméniens peut être nié

Rappel éclairant d'un fait qui date de 2015 et qui démontre toute la fourberie immonde de cette institution, hiérarchisant les morts chrétiens comme étant moins importants. C'est une position clairement raciste.

Et qui donc milite pour que cette cour soit prise en considération en Suisse? La gauche.

**********

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a jugé, jeudi 15 octobre, que le fait de nier l’existence du génocide arménien ne devait pas être passible de poursuites.

Un raisonnement que les juges de Strasbourg n’appliquent pas, en revanche, aux discours négationnistes portant sur la Shoah.

Quelles limites à la liberté d’expression ? Délicate en soi, la question l’est encore plus lorsqu’elle porte sur le sujet très sensible du génocide. Depuis la loi Gayssot (1990), la France sanctionne les discours niant la réalité de la Shoah mais se refuse, en revanche, à faire de même pour les autres génocides (arménien et rwandais) ou les crimes contre l’humanité (traite négrière).

Non sans donner lieu à controverses. Pour preuve, le Conseil constitutionnel devra dans les prochaines semaines se prononcer sur cette disparité de traitement entre les différents auteurs de discours négationnistes. Dans ce contexte, la décision rendue par la CEDH s’avère cruciale.

Le raisonnement de la CEDH

Les juges européens ont sanctionné la Suisse pour avoir condamné un homme politique turc, Dogu Perinçek, qui avait déclaré que les déportations et massacres subis par les Arméniens en 1915 ne constituaient pas un génocide. Par cette condamnation, la Suisse a, selon la CEDH, porté une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression consacrée par la convention européenne des droits de l’homme.

Les juges précisent par ailleurs que des poursuites peuvent être engagées lorsque des propos négationnistes s’accompagnent d’un discours de haine ou d’intolérance. Mais, en l’espèce, ils estiment que ce n’était pas le cas.

(...)

Quid de la Shoah ?

La décision des juges européens était par ailleurs attendue du fait d’une autre actualité : la saisine toute récente du Conseil constitutionnel sur la loi Gayssot. Les Sages doivent en effet se prononcer tout prochainement sur le fait de savoir s’il est ou non conforme à la constitution de pénaliser les discours négationnistes visant la Shoah, et non ceux portant sur le génocide arménien.

« La CEDH réserve un sort à part à la Shoah », décrypte Nicolas Hervieu, juriste en droit public et spécialiste du droit européen. Au détour d’une phrase en effet, les juges précisent ainsi que « dans les affaires concernant des propos se rapportant à l’Holocauste, la Cour a – pour des raisons tenant à l’histoire et au contexte – invariablement présumé qu’ils pouvaient être regardés comme une forme d’incitation à la haine ou à l’intolérance. » Les Sages du Conseil constitutionnel reprendront-ils à leur compte un tel argumentaire ? Réponse dans les semaines à venir.

Source et article complet

10 commentaires

  1. Posté par Maximus le

    Des têtes coupées : la signatures de criminels musulman !

  2. Posté par Francois le

    En 1948, l’ONU a défini un génocide comme suit :
    « Dans la présente Convention le génocide s’entend de l’un quelconque des actes ci-après, commis
    dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux,
    comme tel :
    a) Meurtre de membres du groupe;
    b) Atteinte grave à l’intégrité physique ou mentale de membres du groupe;
    c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d’existence devant entraîner sa
    destruction physique totale ou partielle;
    d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe;
    e) Transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe.  »
    On ne peut être plus clair, et il n’y a aucune interprétation possible quand aux déportations et massacres des Arméniens… Et que ceux qui doutent parcourent donc, comme je l’ai fait, les villages entre Kusadasi et les sites de Pammukale et Ephèse: ils y verront des églises relativement récentes (19 ème) brûlées !
    Il y a donc eu assez de chrétiens pour les construire, et il n’y en a plus… Quand aux incendies, on me répondait invariablement que c’était la foudre… qui bien entendu ne tombe jamais sur les mosquées, ou alors on les répare… mais plus un seul chrétien en vue pour réparer les églises.
    Désolé, mais il y a bien des traces visibles de haine vis à vis des chrétiens. Désolé de le témoigner! Et en plus, je n’ai pas apprécié qu’on me prenne pour un crétin en me donnant des explications farfelues.
    Mon opinion est donc, sans hésiter, oui la négation des génocides doit être sanctionnée !
    Laissons à l’ONU, par exemple, le soins de désigner à la majorité simple les génocides dans l’histoire, ancienne ou récente….

  3. Posté par Emperaire nicole le

    Il serait temps de condamner tous les génocides et non pas de laisser les juifs s’ approprier le droit de faire pleurer dans les chaumières.
    Tous les morts sont respectables.
    Tous les massacres doivent donner lieu à repentance mais surtout à réflexion car en minimisant certains d’ entre eux on favorise la pérennisation des tueries puisque impunité il y a.
    Ne pas oublier le plus grand génocide de tous les temps celui des conquistadors sur les amerindiens: plus de 20 millions…

  4. Posté par valentine le

    una condanna morale a questi
    Ponzio Pilato

  5. Posté par rikiki le

    La justice et la politique sont en fait 2 belles salopes auxquelles il faut s’abstenir de soulever la robe.

  6. Posté par Alberto Da Giussano le

    En parlant de génocides … Qui sait ici ce que fût (entres autres génocides bolcheviques) l’Holodomore ?
    Dépêchez-vous vite de visionner la version complète de cette vidéo (1h19’29’’) avant qu’elle ne soit à nouveau repérée par les censeurs car en effet ils en ont interdit les passages les plus passionnants et lourds de conséquences potentielles pour la mise en évidence de leurs mensonges (oh combien criminels !) et omissions :
    https://archive.org/details/HerveRyssenLesJuifsLeCommunismeEtLaRevolutionRusseDe1917

  7. Posté par Antoine le

    On a compris qu’il y a des morts qui  »valent » plus que d’autres …
    Cela selon les juges européens des droits de l’Homme. Quelle tristesse et surtout quelle désillusion !
    C’est un SCANDALE ! On continue à nous enfumer !

  8. Posté par maury le

    Bon on a bien compris qu’il ne faut pas contrarier les turcs !!En ce qui concerne la Shoah c’est de l’hypocrisie car nous savons que la plupart des droits de l’hommistes font semblant d’être contre l’antisémitisme alors qu’en réalité ils sont négationnistes et pro muzz!
    Et voici comment sont morts les Coptes assassinés dans le Sinaï….

    On consent à nous dire qu’ils ont été tués. Mais pas de quelle façon.
    Martyrs
    Publié le 29 Mai 2017

    image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/styles/une/public/images/2014/04/coptes_0.jpg
    Et voici comment sont morts les Coptes assassinés dans le Sinaï….

    RSS
    9.1K
    44
    11
    80
    22
    9.8K

    Je m’abonne
    à partir de 4,90€
    Ajouter au classeurSuivre ce contributeurLecture zen

    1 2 Page suivante

    « Ils leur ont demandé de renier leurs foi chrétienne, un à un, mais tous ont refusé » lâche dans un souffle Père Rashed. Alors les hommes armés les ont froidement abattus en leur tirant dans la tête. Au total 29 personnes, dont de nombreux enfants, ont été tué dans cette attaque que le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué. Après avoir rencontré des blessés la veille, Père Rashed raconte comment leur voyage à un monastère situé à plus de 200km au sud du Caire a brutalement viré au drame.

    Dans le convoi de plusieurs véhicules, dont un bus, avaient pris place des ouvriers engagés dans des travaux mais aussi des fidèles désireux de passer la journée au monastère. « Avant d’être tué la plupart des hommes ont été sortiS de leur voiture, d’autres sont restés à bord de leur véhicule » indique un autre prêtre. » Il semblerait qu’on les ai agenouillés. La plupart ont reçu une balle à ‘l’arrière du crâne, dans la bouche ou à la gorge ».

    « Ils ont fait descendre les hommes du bus ont pris leur carte d’identité et l’or qu’ils avaient sur eux » raconte aussi Maher Tawfik, venu du Caire soutenir sa famille. Sa nièce a survécu à l’attaque mais ni le mari ni la petite fille d’un an et demi de cette dernière. Puis « ils leur ont demandé de prononcer la profession de foi musulmane, ajoute Maher Tawfik. Avant d’exécuter ceux qui refusaient ».

    Ce récit figure dans l’Orient le Jour, journal libanais en langue française, le meilleur du Proche-Orient. Et dans les journaux français ? Dans nos radios ? Nos télévisions ? Presque rien. Juste que 29 Coptes ont été tués et que l’attaque a été revendiquée par Daech. C’est à dire rien. Rien qui puisse indiquer que les Coptes sont morts en martyrs de leur foi. Rien qui puisse signaler qu’on leur a demandé de « prononcer la profession de foi musulmane ». Ça pourrait fâcher…

    Pourtant de nombreux médias français ont des correspondants au Caire. Et l’AFP y a un important bureau. Et pourtant rien. On devine pourquoi. Des hommes sont morts en refusant de renier leur religion. D’autres, d’une religion différente, les ont assassinés pour cela et que pour cela. Et ça, évidemment, ça ne peut pas s’écrire.

    Puis on se dit que ce n’est pas possible. Que quelqu’un a bien du parler des martyrs du Sinaï. Et on va sur La Croix, journal catholique. Et voilà ce qu’on y trouve. L’information selon laquelle 29 Coptes ont été tués. C’est tout et rien d’autre. L’information est assortie d’une docte analyse d’où il ressort qu’il y en a en Egypte des « tensions entre les communautés chrétienne et musulmane, « Tensions souvent liées à des conflits sociaux et fonciers »!! Peut-être que le massacre du Sinaï avait pour origine un litige foncier, une querelle de voisinage ? Peut-être- au point où nous en sommes-.

    Découragé mais pas résignés on feuillette l’Osservatore Romano, l’organe officiel du Vatican. Et on se dit que ce journal en fera au moins autant que l’Orient le Jour. On apprend –sans autres détails- que le pape François a envoyé un message de condoléance auprésident égyptien, le maréchal Sissi. Il y dénonce « un acte barbare qui a provoqué la mort de nombreux Egyptiens ».

    Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/et-voici-comment-sont-morts-coptes-assassines-dans-sinai-3063320.html#6hJAeUDK25XxEi0o.99

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.