UK: aucune poursuite judiciaire et réintégration des djihadistes d’ISIS

post_thumb_default

 

Max Hill QC, un conseiller principal du gouvernement, a déclaré à la BBC que les Autorités n’allaient pas traduire en justice de nombreux djihadistes de l’EI, de retour au pays ˮ Home sweet Home ˮ, car elles privilégiaient la réintégration à l’incarcération. “Ces jeunes djihadistes naïfs qui reviennent de Syrie après avoir combattu pour l’EI […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Mesures prises par la France
    http://lesobservateurs.ch/2017/06/02/quand-la-france-elimine-la-vermine/
    http://lesobservateurs.ch/2017/10/16/si-des-djihadistes-meurent-a-raqqa-cest-tant-mieux-estime-la-ministre-francaise-des-armees/
    Mesures préventives que tous gouvernements bien informés auraient prises :
    – Pas de retour dans le pays natal du djihadiste (tous les djihadistes présent sur le territoire national sont arrêtés, expulsés vers des camps d’internement.
    – Internement dans un camp (en Syrie, Libye, etc …)
    – Société privée de gardiens de prisons pour garder ces individus
    – Temps d’internement : indéterminé (à vie peut-être)

  2. Posté par fred le

    Je ne comprends pas. Si j’invite à ma table un ami et que j’apprends que par derrière il me poignarde, c’est clair qu’il ne rentre plus chez moi.

  3. Posté par Léo C le

    Ils n’ont pas encore eu assez de couteaux ou camions fous, dirait-on.

    Continuons dans cette logique d »impunité quasi totale, ça les dissuadera, n’en doutons pas.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.