Grande-Bretagne. Une enfant esclave sexuelle des Pakistanais musulmans: « Je savais qu’ils voulaient me lapider à mort ou me vendre »

«Je savais qu'ils voulaient me lapider à mort ou à me vendre»: L'esclave sexuelle britannique retenue captive et violée chaque nuit durant 13 ans révèle qu'elle a finalement pu s'échapper lorsqu'ils ont projeté de l'amener au Pakistan.

  • Anna Ruston a écrit l'histoire tragique de 13 ans d'abus sexuels infligés par un chauffeur de taxi nommé 'Malik'
  • Il l'a enlevée à 15 ans car il savait que personne n'irait à la recherche de l'adolescente sans-abri.
  • Il l'a violée, il l'a prostituée à d'autres hommes et elle a eu 4 nouveau-nés qu'il a vendus
  • Les autorités "ont eu peur d'aider l'adolescente car elles craignaient d'être coupables de discriminations"

Une esclave sexuelle britannique a raconté comment elle avait été enlevée à seulement 15 ans par un chauffeur de taxi asiatique (Nd Schwarze Rose: pour les Britanniques, les Pakistanais sont décrits comme "asiatiques") et a enduré 13 années d'abus horribles alors qu'elle était enfermée dans la maison du Pakistanais.

Anna Ruston affirme que son ravisseur lui a imprimé au fer rouge qu'elle était sa "pute blanche" et l'a violée à plusieurs reprises, avant de la prostituer à d'autres hommes et de vendre les 4 nouveau-nés dont elle a donné naissance durant son calvaire.

Elle a été forcée d'aller aux toilettes et de faire ses besoins dans une boite de conserve dans le coin de la chambre, et elle est toujours hantée par l'odeur d'ail, qui lui rappelle son ravisseur.

Les autorités sont sous le feu des critiques aujourd'hui après qu'il soit apparu que la femme a été transportée à plusieurs occasions à l'hôpital avec des blessures mais qu'elle n'a jamais été laissée seule avec les médecins ou les infirmières.

Elle s'est finalement échappée après qu'on lui dise que la famille l'amenait au Pakistan, où elle craignait d'être «lapidée» ou vendue. 

(...)

viol

Dans son nouveau livre "Secret Slave", qu'on lui a conseillé d'écrire pour sa propre thérapie, elle raconte comment elle a été enfermée dans une pièce et violée presque tous les soirs pendant 13 ans avant qu'elle ne s'échappe.

Elle a expliqué à quel point elle était ravie quand elle est tombée enceinte la première fois. Elle écrit: "Quand vous sentez un bébé bouger dans votre ventre, vous sentez que vous avez quelqu'un avec vous, vous n'êtes pas seul".

Malik arrêtait de la battre pendant la grossesse, mais l'espoir de garder un enfant a rapidement disparu quand il a pris son premier fils. Trois autres enfants lui ont également été enlevés et donnés à d'autres couples, "contre de l'argent" déclare-t-elle.

(...)

Anna déclare: «Malik m'a habillée avec des vêtements de sa culture, teint mes cheveux en noir, m'a fait porter un voile et garder ma tête vers le bas. Quand il parlait à ma place, ils pensaient que c'était une chose culturelle. Et je pense que les gens ont peur d'être accusés de discrimination. »

(...)

A présent, elle a trop peur pour signaler son ravisseur à la police, même si les agents lui ont dit qu'une autre fille va présenter des allégations similaires si elle fait une déclaration.

Mme Ruston a même essayé de s'étouffer avec un foulard. Mais, à l'apogée de sa dépression, une infirmière à domicile est venue la voir parce qu'elle ne pesait plus que 38 kilos.

Mme Ruston a trouvé le courage de lui glisser un morceau de papier la suppliant de l'aider à un moment où elle savait que la famille serait occupée avec la fête musulmane de l'Aid.

L'infirmière lui a remis un papier en retour lui promettant d'attendre dehors et de faire sonner le téléphone de la maison trois fois.

Quand elle a entendu le téléphone, elle a couru chercher de l'aide et la chance était de son côté car la clé avait été laissée exceptionnellement dans la serrure de la porte d'entrée tandis que la famille était occupée par les prières.

(...)

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

10 commentaires

  1. Posté par Palador le

    Bien entendu une anglaise, donc une impure on peut en faire tout ce qu’on veut. Le plus grave ce sont les autorités anglaises qui n’ont pas cherché à en savoir plus. Des comptes doivent être rendus. Il ne faut plus jamais qu’une horreur pareille se reproduise !

  2. Posté par Geoffrey le

    En Grande-Bretagne ? Après Dutroux en Belgique, encore une ignominie ! , et nourrie par le racisme anti-blanc…; serez-vous prêts à vous battre quand l’heure viendra ?
    Geoffrey, neo-communiste wallon

  3. Posté par Aude le

    Pour un barbare pareil…il nous vient l’envie de le pendre haut et court…
    Imaginez un seul instant le calvaire ,durant 13 années consécutives, de cette jeune fille….
    Et penser que cela se passe en Occident…en Grande. Regagne c’est simplement inconcevable….

  4. Posté par Sergio le

    Quel enrichissement, que de charmantes pratiques, ce peuple a vraiment su garder intactes toutes ses traditions. Il faut s’extasier et en prendre de la graine.

  5. Posté par JeanPaul Costantini le

    Et ces salauds prient (saloperies…)

  6. Posté par trafapa le

    « élues » pardon !

  7. Posté par trafapa le

    Qu’auraient fait Winston ou Margareth ? Rien, comme les éponges élus d’aujourd’hui ?

  8. Posté par miranda le

    Est-ce le multiculturalisme, le multireligionnisme, ou l’ultralibéralisme qui engendrent une tel mépris envers l’humain, en particulier « la femme »? Une jeune fille égarée, sans domicile fixe ne pourrait donc ‘avoir que ce destin là, en Grande Bretagne. D’autre part, d’autres citoyens anglais ont dû savoir ce qu’elle subissait. Il n’est pas possible que son cas soit passé inaperçu et qu’elle n’ait parlé à aucune personne de ses souffrances. L’angleterre est-elle devenue le royaume de l’indifférence, de la perte des droits humains, et de la soumission aux mafieux de toutes origines.
    Merci chère Angleterre d’avoir quitté l »Europe. Car en vendant aussi facilement ta peau, tu aurais pu nous amener à vendre la nôtre, par les caprices que tu exerçais pendant ta présence à Bruxelles.

  9. Posté par Tommy le

    Mais toutes les cultures se valent, non?
    Ouhou, on aimerait que la gauche s’exprime!

  10. Posté par Hexgradior le

    Quelle infamie.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.