Pierre Maudet, responsable du département de la sécurité à Genève s’oppose à l’initiative UDC

Quels seraient les effets de l’initiative à Genève?

Nous avons fait des estimations sur la base des étrangers incarcérés en août 2015. Sur 965 détenus étrangers, 507 répondaient aux critères d’expulsion fixés par l’initiative. La loi votée par les Chambres fédérales imposerait l’expulsion dans 267 cas. Nos calculs confirment donc le ratio du simple au double que l’Office fédéral de la statistique a établi à l’échelle nationale entre les deux scénarios.

Sur le terrain, à quoi vous attendez-vous?

Avec l’initiative de l’UDC, l’impact sur les tribunaux et l’administration serait extrêmement lourd. On doit s’attendre à des recours quasi systématiques contre les décisions d’expulsion, des procédures longues et coûteuses. Une fois les décisions définitives, le risque de fuite étant élevé, le recours à la détention administrative s’imposerait souvent pour réussir l’expulsion. Or nos capacités en matière de détention sont très réduites. Avec le procureur général, nous tablons sur une cinquantaine de places à créer pour Genève si l’initiative est appliquée.

Quel est votre premier souci?

Si l’initiative est acceptée, les coûts de détention et les coûts d’assistance judiciaire et de procédure dans les tribunaux exploseront; or ils seront à la seule charge des cantons. Si c’était pour plus d’efficacité, on pourrait le justifier. Mais, chiffres à l’appui, on sait déjà que les expulsions seront moitié moins nombreuses qu’espéré par les initiants. Simplement parce que beaucoup de renvois ne seront pas exécutables.

Source

15 commentaires

  1. Posté par Pierre H. le

    « On doit s’attendre à des recours quasi systématiques contre les décisions d’expulsion, des procédures longues et coûteuses. »

    Des recours ? Quels recours ! La loi stipule que vous êtes expulsé. Point. Y-a pas de recours ! Quand cessera-t-on d’être gouvernés par des tafioles qui s’agenouillent devant Bruxelles et Washington ? Ben à propos de Washington, tiens, si vous avez commis un crime là-bas en temps qu’étranger, vous êtes déporté. Point. Y-a pas de recours. Alors, quand va-t-on faire le ménage avec tous ces traîtres nuisibles et se comporter comme un pays souverain ???

  2. Posté par Johan le

    Monsieur Yaka. Pas besoin de l’entendre sa tronche dégage suffisamment d’indices pour qu’on sache qu’il s’agit d’un minus abens. La traîtrise et l’imbécilité sont les moteurs de son inaction. Il compense le creux de ces paroles par une gestuelle qui est censée exprimer l’action de l’inaction qui le caractérise. C’est l’ultime bobet que les radicaux en manque de cornichons ont trouvé à l’écurie de ce parti. Ça sent le fumier c’est tout dire ! Et un type pareil qui a résisté durant des années aux gauchos de la ville de Genève ne peut qu’être victime du syndrome de Stockholm.

  3. Posté par Woualine le

    Maudet = Bilderberg

  4. Posté par Cenator le

    Le 19 décembre, Maudet a laissé les vandales sévir sans intervenir.
    C’est le contribuable qui paie pour les réparations. Pas de coupables, pas d’arrestations.
    Que fera ce petit fonctionnaire lisse face aux attentats à venir? Attendre son 13e mois et ses vacances?

  5. Posté par Icing le

    Mais Monsieur Maudet vous ne risquez pas d’être ennuyé par cette loi , votre police n’arrête ni les casseurs , ni les petits voleurs à la tire , ni les cambrioleurs , ni les auteurs de viols collectifs , elle arrête que les bon citoyens de chez nous au volant de leurs vehicule qui partent bosser ou en reviennent ….. Pour leurs prendre encore un peu de pognon pour renflouer les caisses de l’état de Genève au déficits abyssale grâce à la gouvernance des Bisounours

  6. Posté par C dans l'air le

    Toujours aussi incapable! Quand on ne sait pas, on la ferme au lieu de raconter des âneries. Le temps est compté. Plus on avancera, plus ce parti explosera et perdra de son influence. Le peuple à bonne mémoire lorsqu’il se fait berner et il le fera savoir. D’ailleurs, Monsieur grand Dadet! On en est où avec l’affaire des déprédations à Genève? Chiche que l’affaire sera sans suite et bientôt classée.

  7. Posté par C dans l'air le

    Toujours aussi incapable! Quand on ne sait pas, on la ferme au lieu de raconter des âneries. Le temps est conté. Plus on avancera, plus ce parti explosera et perdra de son influence. Le peuple à bonne mémoire lorsqu’il se fait berné et il le ferai savoir. D’ailleurs, Monsieur grand Dadet! On en est où avec l’affaire des déprédations à Genève? Chiche que l’affaire sera sans suite et bientôt classée.

  8. Posté par Tommy le

    Monsieur Maudet serait il en train de se  » merkeliser »?
    Mieux vaut voter pour une loi peut être difficile à appliquer que de tenter ensuite d’appliquer une loi qui n’existe pas!
    Pensons aussi à l’image de démissionnaires que la Suisse donne aux délinquants étrangers, c’est à dire qu’il s’agit d’un pays où meme les politiques les défendent!

  9. Posté par silvanaC le

    En tout cas je m’en fous de ce qu’il avance. De toute façon, à leur habitude, Genève et Vaud vont voter « non » à cette initiative! Notre salut viendra encore des Suisse Alémaniques!

  10. Posté par kevin le

    Dire que j’ai voté et cru dans les capacités de ce monsieur à renverser la sécurité genevoise lors de l’élection au conseil d’état.
    Quel fatalisme dans ses propos « je ne peux pas les renvoyer – cela ne va rien changer -au contraire cela va grossir les rangs…etc… »
    Plus facile d’agrandir une prison au frais des contribuables et de stocker « vita eternum » cette clique de clandestins et criminels toujours aux frais des mêmes et « all inclusive »…
    L’enfumage c’est en assez …. c’est la suite de l’épisode de la fameuse soirée du 20 décembre dernier , casseurs en musique et en peinture pour repeindre la ville et pour occuper la rue , avec les des cris d’orfraie de Maudet « ohhh je suis scandalisé »…mais je couvre Bonfanti….
    Maudet fait partie de cette même cohorte qui n’as pas de courage , se moule dans le politiquement correct des incapables , livre des statistiques erronées heureusement relevées par Freisinger à Forum et fait pale figure par rapport à celui-ci.
    Maudet est un beau parleur , moqueur et plein de suffisance , qui pratique la politique politicienne de la même sorte que ses voisins français.
    Alors le 28 février ce sera oui.

  11. Posté par G. Vuilliomenet le

    Mais qui se soucie des propos d’un guignol pareil? Je partage totalement l’avis de bigjames. Top gun parle de degré de complicité au sujet de la prise de position de Maudet, je pense qu’il n’a pas tort, il est complice dans le sens que comme il existe un marché de l’asile, il existe un marché tout aussi juteux pour le crime qui ne s’arrête pas qu’aux crevures qui violent les lois, mais qui va au-delà et les crapules en cols blancs le savent, ça va de l’avocat au travailleur social en passant par le psychologue.

    Baudet est juste la voix de ses maîtres!

    Allez Médor, au pieds!

  12. Posté par sophie edouard le

    Et oui comme c’est trop compliqué de les renvoyer autant tous les garder ça paraît évident… pour ma part votation reçue et un grand oui répondu!!!!

  13. Posté par top gun le

    Si c’est sa vision défaillante de la situation, on peut alors raisonnablement le ranger parmi les manipulateurs et gros menteur devant l’éternel!!! Que nous coûte toute cette faune en incarcération et en liberté (NEM) Mr Maudet? Une explosions des coûts, donc…
    De nouveaux délits, de nouvelles victimes, des traumatismes à vie sur ces victimes, des sommes astronomiques en avocats et aux assurances dont nous citoyens, assumons les conséquences!!! Oui je sais, les victimes comme tous vos coreligionnaires, ne vous intéressent nullement, c’est hors sujet pour votre petite personne! Alors que c’en est le point crucial, central, donc principal!? La population vous remercie et prend note. La vérité, comme le tonne Mr Köppel, est que tous ces gens dont vous faites partie intégrante, ne supportez pas que ce soit le citoyen qui décide du sort de ces criminels alors que nos statuts le stipule. Ce qui fait que, à cause de votre laxisme, la suisse devient un repaire de voyous criminels en tous genres sans le risque au retour dans leur pays d’origine! Monsieur Maudet, à quel degré de complicité doit-on vous classer pour votre prise de position aberrante?
    Et pratiquement, toutes les expulsions (avec de la persuasion, une franche volonté et sans contre-parties) devront être exécutés, en sanctionnant s’il le faut les pays récalcitrants d’une façon ou d’une autre…Donc vos blablas, ne tiennent pas la route cher Monsieur, la balade judiciaire et des sois-disant droits de l’homme comme excuses au non-refoulement pendant toutes ces années ne tient plus, le peuple n’en veut plus et si vous ne le comprenez pas tant pis pour vous, on s’en passera.

  14. Posté par bigjames le

    Incapable. Paltoquet.
    Aucune vision. Aucun courage.
    Petit personnage insignifiant.
    Ennemi du peuple. Défenseur de la criminalité étrangère.

  15. Posté par aline le

    Je pensais toujours que M. Maudet était quelqu’un d’intelligent!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.