Le rappeur Medine chante sa haine de la France

Fête de l’Huma : Medine (photo) chante sa haine de la France devant un public de blancs

Le rappeur Medine a été invité à la fête de l’Huma devant un public composé de… blancs, ceux précisément qu’il dit haïr et qu’il veut tuer.

Pour rappel, quelques paroles de ses chansons : « Ces porcs blancs vont loin, passe moi une arme de poing, j’vais faire un pédophile de moins » « Les Blancs des consanguins, lui lutte pour ses frères, Ces porcs blancs vont loin, Passe moi une arme de poing, J’vais faire un pédophile de moins » « Je hais les Blancs depuis Rodney King, j’ai besoin d’une carabine » « On n’a pas la même peau, chacun pour sa peau » « Ces incestueux nous ont barricadés » « Les blancs des consanguins » (tiré de Angle d’Attaque – Medine) avec les paroles complètes ici : http://rap.genius.com/Tiers-monde-angle-dattaque-acte-1-lyrics Précision destinée à ceux qui évoquent un « gentil » et « paisible » jihad représenté sur la photo ci-dessous par un glaive (seif-al-islam : glaive de l’islam), je leur ferais remarquer que le coran est constitué de deux parties, la partie mecquoise abrogée et la partie médinoise abrogeante.

Refrain :

Les Blancs sont des démons, des cochons d’aucune moralité
Lui était suffisamment black pour être décapité
Ces incestueux nous ont barricadé
Puis ils nous crèvent dans un tieks qu’ils ont fabriqué
C’était un bon c’cousin, un fan de Black Panther
Les Blancs des consanguins, lui lutte pour ses frères
(Yeah) Ces porcs blancs vont loin
Passe moi une arme de poing
J'vais faire un pédophile de moins
Impossible c’était un bon, un militant
Quelques blancs préméditèrent comme le KK Klan
Boitillant, une démarche arrogante
Une manière de défier les autorités écrasantes
Insolent, langage brute et brutal
C’est le fantasme des pécheresses toubab
Il incarnait l’image de tout ce que déteste la rue
Un noir intelligent c’est un noir qu'on tue
Voilà pourquoi des blancs l’auraient refroidi
Lâchement, subitement, ces victimes, souvent.

Article complet

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.