18 commentaires

  1. Posté par hausmann. conrad le

    Dans toute l UE. il est preférable d’étre un gangster ou un migrants qu’ un citoyen lamda! De plus si vous faites partie d’une minorité déviante ou si vous étes un psychopathe vous serez …libéré.

  2. Posté par Schwander Dominique le

    Si ce brave propriétaire avait placardé à l’entrée de sa propriété que tout criminel s’étant introduit chez lui risquait d’être mordu par son chien et/ou de recevoir une ou plusieurs balles, ce criminel aurait donné tacitement son consentement éclairé à prendre une ou deux balles et la situation aurait été différente.
    La justice française préfère les récidivistes aux propriétaires agressés, stressés et mis en colère par un voleur.

  3. Posté par guy dupont le

    Colérix:
    Tout le monde peut être désigné un jour juré d’assise. Dans chaque mairie est tiré tous les ans au sort environ une dizaine de noms pour être jurés d’assises. Ces noms sont ensuite transmis au procureur de la république. Ils sont mélangés et pour chaque jugement d’assises, les jurés sont tirés au sort. Pour ne pas être juré, il ne faut pas exercer certaines professions : policier, gendarme, magistrat, etc …, ou avoir perdu ses droits électoraux.

  4. Posté par guy dupont le

    C’est uniquement l’application de la légitime défense, que le gouvernement soit de droite ou de gauche, il n’y a plus de légitime défense en tirant dans le dos, c’était le cas. Pour qu’il y ait légitime défense, il faut que l’infraction soit prévue et punie par la loi. Il faut que le danger soit réel et imminent pour soi-même ou pour autrui. Il faut que la défense soit proportionnée à l’attaque.

  5. Posté par blatrix le

    c’est le monde à l’envers, maintenant ce cambrioleur n’a plus qu’à continuer, c’est la porte ouverte à toutes les infractions, je trouve ça honteux, notre gouvernement n’est pas capable de protèger les honnêtes citoyens

  6. Posté par leroy le

    je souhaite que ca arrive a tous les magistrats apres ils verrons la justice autrement

  7. Posté par Rodèche le

    Une seule crainte , c’est que ce monsieur déséquilibré par l’incarcération , s’en prenne au juge et/ou aux jurés ; les habitudes se prennent si vite .

  8. Posté par Vautrin le

    La France des chats-fourrés du syndicat de la magistrature. Selon ces voyous, il faut se laisser dépouiller, violer, tuer par des bandits auxquels on accorde par avance des circonstances atténuantes. Si l’on oppose une résistance, on est en grand danger d’être accusé de coups et blessures, voire de meurtre avec préméditation. On comprend qu’à un tel degré de dégradation, la « justice » n’est qu’un mot vide, que l’État ne joue plus ses rôles régaliens, que l’impôt n’est plus qu’extorsion. Conclusion logique : ou on courbe le dos ou on dresse les fourches patibulaires pour y pendre les valets du système.

  9. Posté par poulbot le

    La France n’est plus le pays des droits de l’homme qui défend ses ressortissants honnêtes contre les profiteurs, voleurs, assassins mais celui de l’idéologie rouge qui veux que l’honnêteté soit coupable et la roublardise respectable. Je ne reconnaitrais jamais la justice de mon pays comme respectable . La justice n’est plus aveugle ni impartial , elle a enlevé son bandeau et son glaive frappe l’honnête en faisant penché le plateau de la balance en faveur de la chienlit.

  10. Posté par Colérix le

    . . . et je sais que je ne serai jamais juré d’assises ; les jurés sont triés . . .

  11. Posté par Mady le

    Et cela on appelle la Justice. C’est scandaleux.

  12. Posté par Claire le

    Grâce aux juges rouges du syndicat de la magistrature, rendus célèbres par le « mur des cons », les citoyens qui osent se défendre sont traités comme le furent naguère les malfrats. En dictature française il faut maintenant se laisser violer ou tuer, et porter plainte ensuite, via l’outre-tombe si besoin est!

  13. Posté par Malou le

    62 ans et 12 ans de prison ? L’injustice l’a condamné à mort ! ! !

  14. Posté par Un chapon cha pond pas le

    Vous avez dit justice ? Ah bon ? Lamentable !

  15. Posté par kitty le

    C’est une honte, cet homme doit être libéré.

  16. Posté par Gérald le

    Chapeau bas à ce Monsieur et m….. pour la soi-disant justice de gauche. Dans le monde actuel les voleurs, les assassins sont mieux traités que les victimes qui se défendent.

  17. Posté par Nicolas le

    Ce jugement scandaleux confirme que la justice est complètement pervertie par la gauchiasse.

  18. Posté par Antoine le

    C’est le résultat d’une justice à vitesse variable …
    Le cambrioleur aurait du être accueilli avec un café-croissant et des  »vous en voulez encore » …$
    Des baffes et en taule. Dans les cas comme celui-ci, la personne agressée est coupable de s’être défendue. Honte aux juges !! Encore des traitres à la Patrie.
    Encore des juges de gôche, ce n’est pas rendre justice lorsque le système est INCAPABLE de protéger l’honnête citoyen/nne !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.