Le ministre turc qualifie les Pays-Bas de « capitale du fascisme ». Geert Wilders rétorque: « Vous les Turcs, vous ne serez jamais européens. » (Vidéo)

geert wilders

A ce petit jeu, les Européens pourraient facilement traiter la Turquie de capitale du jihadisme puisqu'un ambassadeur russe a été abattu par un islamiste à Ankara et que la Turquie a longtemps été très ambiguë quant à ses relations avec l'Etat islamique. Mais évidemment, les Européens sont incapables de se défendre aujourd'hui, pétris qu'ils sont de culpabilisation et de bien-pensance... malgré les attentats et les tentatives d'attentats qu'ils ont dû subir.

**********

Refoulé des Pays-Bas samedi, le ministre turc des Affaires étrangères tenait meeting dimanche à Metz, en France. Malgré les avertissements de Jean-Marc Ayrault, Mevlüt Cavusoglu a qualifié dimanche les Pays-Bas de « capitale du fascisme ».

Les tensions ne risquent pas de s’apaiser entre la Turquie et les Pays-Bas, où le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a été refoulé samedi. En meeting à Metz (Moselle), il a déclaré dimanche 12 mars devant près d’un millier de personnes issues de la communauté turque de l’est de la France, que les Pays-Bas étaient la « capitale du fascisme ». Le ministre s’est exprimé à l’invitation de l’Union des démocrates turcs européens (UETD)

France 24

 

 

Aujourd'hui, j'ai un message pour les Turcs.

Votre gouvernement veut entrer dans l'Union Européenne. Oubliez ça. Vous n'êtes pas européens et vous ne le serez jamais.

Un état islamique comme la Turquie n'appartient pas à l'Europe.

Toutes les valeurs qui représentent l'Europe: La liberté, la démocratie, les droits de l'homme, sont incompatibles avec l'islam.

(...)

La Turquie a voté pour Erdogan, un islamiste dangereux qui lève le drapeau de l'Islam.

Nous ne voulons pas plus mais moins d'islam. Par conséquent, Turquie, reste éloignée de nous. Tu n'est pas la bienvenue ici.

**********

Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

 

12 commentaires

  1. Posté par Huet briend Francoise le

    Bravo à Geert WILDERS grand résistant à l islamisation de l Europe sommes tous avec lui ! l islam ne passera nous devons interdire l islam sur toute la surface de la planète à l instar de Vlad DRAKUL qui a fait fuir les turcs terrorisés de Transylvanie merci Jacques BECKIE de nous avoir conté çette histoire !

  2. Posté par Jim Jardashian le

    Merci à Panache de ces références! Je vais commander le bouquin de Robin.

  3. Posté par Patrick Lévy le

    Geert Wilders a raison; la Turquie est un état fasciste. Patrick Lévy.

  4. Posté par Panache l'Écureuil le

    Géographiquement la Turquie fait partie de l’Asie mineure. Seulement un trentième de sa superficie est en Europe, un trentième que d’aucuns considèrent d’ailleurs comme un territoire occupé. De ce fait, même si la Turquie n’était pas musulmane, elle ne ferait pas pour autant partie de l’Europe. Ceci est la réalité, et tout le reste, ce sont des sophismes.

    Citation* d’Atatürk: L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies ».
    * in: Jean Robin: Ces grands esprits contre l’islam -de tout temps, en tous lieux-
    # éditions Tatamis, 2013; 287 p; 18 €; ISBN: 978-2-917617-55-7
    L’auteur y cite le livre suivant:
    Jacques Benoist-Méchin: Mustapha Kémal ou la mort d’un empire # éd Albin Michel; 1954; 323 p.

  5. Posté par observateur le

    Dommage qu’Atta Turc ( Mustapha Kemal) qui s’est battu pour sauver l’empire Ottoman dépecé, pourri de l’intérieur, n’a pas pu finir de son vivant la dé-islamisation. Il a donné l’indépendance aux pays Arabes en leur disant  » vous avez été un malheur pour mon pays ». Il a jeté aux poubelles de l’histoire le Khalifat , l’islam et a remis la langue Turque à la place de la langue Arabe. Il a pris comme modéle la constitution Suisse et fait des réformes afin d’aller vers la modernité de son époque. Il a interdit la burqa en la réservant uniquement aux prostituées. Il a rendu l’état laique etc…
    Mais le virus islamiste est revenu avec son représentant actuel Erdogan , formé à lécole Coranique. Les Turcs vont à la catastrophe . Ils ne sont pas Arabes, mais avaient épousés l’Islam pour l’étendre par la guerre à beaucoup de pays ( en Europe de l’est, en Asie etc…).
    L’islam, qui n’est pas seulement une religion, mais un code civil, politique, juridique, civilisationnel et mode de vie les écarte de l’Europe.
    Ce sont nos dirigeants qui sont coupables d’avoir voulu d’une Turquie islamique chez nous car ils ne pensent qu’économie et profits. Notre mode de vie, nos valeurs, la liberté et la démocratie Européenne est à l’opposé des valeurs de l’Islam qui n’a jamais connu la séparation du politique et du religieux, de la liberté individuelle, du droit de conscience et d’expression, de l’égalité homme/femme, du droit de croire ou pas, de changer de religion etc…
    J’ai mal à cette Europe poubelle, lâche et mercantile qui a oublié ses valeurs jusqu’à faire rimer « Europe » avec « Salope ».

  6. Posté par Jim Jardashian le

    Fort bien dit, Geert Wilders! Bravo!
    La Turquie peut faire comme bon lui semble chez elle (charia et tout le reste, c’est chez elle et c’est son affaire), mais elle n’a rien à faire en Europe, elle n’a pas de conseil ou d’ordre à nous donner, elle n’a pas de place chez nous, si ce n’est à titre diplomatique et commercial. Culturellement, elle est totalement incompatible avec la civilisation occidentale, comme le sont tous les pays historiquement et majoritairement musulmans.
    Vous restez chez vous, nous restons chez nous: on peut discuter, avoir des relations commerciales, et peut-être du tourisme, lorsque les choses se tasseront, mais cela ne va pas au-delà.

  7. Posté par Peter K le

    La Turquie d’Ataturk, oui, mais pas cet islamo dictator inculte , qu’il se prosternne 4 fois par jour direction le gros tas de m… la m…censure

  8. Posté par Tommy le

    L’Europe n’a rien à gagner à forniquer avec l’islam.
    Toute personne francaise de souche vivant dans les banlieues « enrichies » de France vous le confirmera.
    Et ceux qui proclament le « vivre-ensemble » s’arrangent toujours pour ne pas avoir à endurer cette formidable cohabitation.

  9. Posté par Nicolas le

    Ces barbares arriérés ne connaissent que la violence, la menace et la coercition. Ils se torchent avec leurs mains mais ont encore plus de m… dans la tête que sur les doigts. Qu’ils restent dans leur souks médiévaux régis par des lois anachroniques, les européens de souche n’en veulent pas et n’en voudront jamais.

  10. Posté par cord eric le

    la plupart des gens oublie que la Turquie est de race arabe et que 5000ans de guerre avec la Turquie en fait notre pire ennemie , demander a la Grèce qui a rejeté a la mer la Turquie 4 fois durant son histoire

  11. Posté par Jacques Beckie le

    Le seul qui a su traiter correctement ces gens là s’appelait Vlad Dracul dit Vlad le diable il en a fait empaler 20’000 lui qui avait été élevé par des Turcs a utilisé les mêmes méthodes qu’eux. Les Turcs ont fuis terrorisés les terres de Transylvanie de Vlad le diable…. Plus tard ces faits historiques ont inspirés Bram Stoker et son roman Dracula.

  12. Posté par blum le

    M. Geert Wilders énonce à la perfection une vérité: la Turquie n’est pas la bienvenue en
    Europe; elle n’en a jamais fait partie, n’en partage ni la culture, ni les valeurs.
    Ce n’est certainement pas le chantage permanent aux migrants qui nous la fera désirer.
    Qu’Erdogan renonce!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.